Culture

Jean-Charles Brédas : de la Martinique au Québec

Cette année, c’est le chef Jean-Charles Brédas qui a fait le déplacement depuis la Martinique jusqu’à Montréal pour assurer la promotion du festival La Martinique Gourmande et vanter les mérites de la cuisine de l’île aux fleurs. HRImag l’a rencontré pour échanger sur la gastronomie, Montréal et la Martinique.

Le Maître Cuisinier de France Jean-Charles Brédas était de passage à Montréal en tant qu’invité d’honneur de la 9e édition du festival La Martinique Gourmande qui s’est tenu du 15 au 25 septembre dans 35 restaurants et bars de la ville. Dans le cadre de cette manifestation gourmande, les établissements participants offrent sur leur menu un plat ou un cocktail inspiré de la Martinique pour le temps du festival.

« L’objectif était de faire la promotion de la Martinique comme une destination touristique de choix, mais à travers la nourriture », confie Jessica Marie, du Comité martiniquais du Tourisme. « Les Québécois et les Martiniquais ont plusieurs points en commun dont l’amour de la bonne bouffe et la langue française. Le festival est donc, pour nous, une belle façon d’attirer l’attention de potentiels touristes sur notre île. »

« La cuisine martiniquaise et créole est une cuisine, j’ai envie de dire, du futur. C’est une cuisine métissée », confie le chef Brédas. « Depuis mon arrivée à Montréal, j’ai rencontré quelques chefs, pour la plupart d’origine française, qui sont très intéressés par notre cuisine. Ils m’ont confié que le plus grand défi à Montréal est de trouver les bons ingrédients. Je suis tout de même très impressionné par ce qu’ils font ici, et ce, malgré les contraintes. Mais selon moi, il manque de chefs et de restaurateurs martiniquais et caribéens à Montréal. »

Né en Martinique, Jean-Charles Brédas a un parcours enviable. Il a fait un passage remarqué au sein de la brigade du chef Roland Durand à Paris, puis a obtenu une Clé d’Or de la Qualité décernée par Christian Millau, fondateur du Guide Gault et Millau, en 1992. Il a par la suite ouvert son restaurant Le Brédas à St-Joseph, en Martinique. En 2016, le chef Brédas intègre le cercle prestigieux des Maîtres Cuisiniers de France, où il rejoint notamment Jérôme Ferrer et Éric Gonzalez.

Lorsqu’on lui demande ses impressions sur la ville de Montréal, le chef Brédas indique y avoir découvert « un lieu de rencontres et de croisements, un peu comme la cuisine martiniquaise ». Bien qu’il trouve que la cuisine de son pays ne soit pas suffisamment représentée ici, il a été charmé par la créativité et l’ouverture d’esprit de nos chefs. « Il n’y a pas de restaurant typiquement martiniquais à Montréal mais il y a beaucoup de chefs qui travaillent la cuisine créole et martiniquaise et qui s’y intéressent. Les chefs d’ici sont très ouverts sur le monde. »

Catherine Maisonneuve – HRImag

Previous post

Quelle égalité réelle sans les moyens d’une nouvelle politique ?

Next post

Christine Salem, la pasionaria du maloya

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *