Divers

JE TRAVAILLAIS A LA REGION A PARTIR DE 19 HEURES

Moi, guadeloupéen et haut cadre de la fonction publique, j’étais directeur de cabinet de la ville de Basse-Terre. Mes journées professionnelles étaient harassantes, car après avoir quitté la Mairie de Basse-Terre en fin de journée, j’œuvrais toute la nuit dans un hôtel de région vide, ( où j’occupais également un emploi à temps plein, comme collaborateur de cabinet).

Oui, les fiches de salaire du Conseil régional indiquent que le nombre d’heures travaillées à l’hôtel de région était de zéro, car personne ne m’a vu éplucher les dossiers de la Région, oui, aucun agent de la collectivité régionale n’a jamais pu bénéficier de mes compétences.

Je reconnais que j’ai commis certaines maladresses en privilégiant ce travail solitaire. Mais ce dernier a porté ses fruits. Le cabinet d’Ary CHALUS a réagi en indiquant que ce cumul d’activité est encadré par des textes de la fonction publique territoriale. En témoignent selon lui les nombreuses notes et interventions faites pour le compte du Conseil Régional.

Selon les promoteurs de la loi sur l’interdiction aux agents publics de cumuler plusieurs activités professionnelles, il s’agit d’exemplarité et ne pas faire penser que les missions des fonctionnaires leur laissent beaucoup de temps libre leur permettant de cumuler sans limite des rémunérations.

Des activités privées accessoires telles l’expertise et la consultation peuvent être exercées par le fonctionnaire auprès d’une personne ou d’un organisme public ou privé, « dès lors que cette activité est compatible avec les fonctions qui lui sont confiées et n’affectent pas leur exercice. » Décret n°2017-105.

Madame Penchard, maire de Basse-Terre, l’a dit très justement. Si vous voulez attirer les cadres guadeloupéens, il faut leur donner une double rémunération. J’ajouterai pourquoi pas un triple, ou quadruple salaire tant que nous y sommes ?

Je pourrais si vous le permettez, puisque la rumeur me désigne comme futur directeur de la SEM patrimoniale, suggérer que je pourrais également exercer les fonctions de directeur de cabinet de la ville de Pointe-à-Pitre, (laquelle avec 70 millions de déficit révélé par la Chambre régionale des comptes se doit dans les prochains mois de faire appel à un cadre maîtrisant la résorption de déficits abyssaux, et n’ayant pas peur d’affronter plusieurs chantiers en perdition).

Previous post

Maryse Condé: "La France est l'un des pays les plus racistes au monde"

Next post

Des excuses ?

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *