EvénementsSociété

« Je suis fier d’être noir, fier d’être un nègre »

Le dirigeant de l’Organisation Mondiale de la Santé depuis juillet 2017, le microbiologiste Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cœur de vives tensions politiques, a évoqué sa situation personnelle.

@Tedros

Sous le feu des critiques de certains dirigeants mondiaux dont Donald Trump en pleine pandémie, le dirigeant éthiopien s’est confié sur les menaces le visant directement. Le docteur Tedros ancien ministre de la Santé de l’Ethiopie, 2ème pays le plus peuplé d’Afrique après le Nigeria n’a pas cherché à s’apitoyer sur son sort.

« Je sais que je ne suis qu’un individu dans l’univers. Je préfère vraiment me concentrer sur le sauvetage des vies. Je l’ai dit à de nombreuses reprises. Des gens meurent. Qui suis-je pour mettre en avant mes problèmes en cette période ? Humilité, soin et dévouement à l’adresse de ceux qui souffrent et compassion pour ceux qui ont perdu un être cher…

Je suis victime d’attaques depuis 2 ou 3 mois. De commentaires racistes : noir, nègre. Je suis fier d’être noir, fier d’être un nègre parce qu’un nègre est noir et le noir est ma couleur de peau… Ce qui est triste, c’est que toute la communauté noire a été insultée, que l’Afrique a été insultée. Ça je ne le tolère pas. Je m’en fiche d’être honnête. Et merci d’avoir posé cette question. Peut-être que pour la première fois, je rendrai cela public. Même des menaces de mort. Je m’en fous…

Alors je dis que les gens franchissent la ligne. Quand c’est personnel, quand c’est des menaces de mort, je m’en fiche. Je ne réponds pas. Quand en tant que communauté, les gens commencent à nous insulter, ça suffit. Nous ne pouvons pas tolérer cela ».

@OMS

Selon Tedros ces attaques viendraient de Taïwan, non membre des Nations Unies, l’organe directeur de l’OMS, l’un des pays les plus efficaces dans la lutte contre le Coronavirus qui émet des critiques virulentes envers l’OMS et son directeur général pour leur trop grande proximité avec Pékin.

Taïwan considère les affirmations de Tedros comme « sans fondement” et exige des excuses. Pour la présidente Tsai Ing-Wen, « Pendant des années, nous avons été exclus des organisations internationales et nous savons mieux que quiconque ce que cela fait d’être victime de discrimination et d’isolement ». Le ministre des Affaires étrangères est formel « le concept de racisme n’existe pas à Taiwan »

Une pétition de soutien à Tedros a été lancée. Si en Éthiopie, il ne fait pas l’unanimité (Il lui est reproché nottament sa participation à un gouvernement autoritaire et la dissimulation d’épidémies de choléra en 2006, 2009 et 2011), de nombreux dirigeants africains, lui ont apporté leur appui dont Paul Kagame du Rwanda. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa va encore plus loin et loue ses qualités.

« L’arme la plus puissante contre le Covid 19 et son impact tant sanitaire, que social et économique dévastateur, est la coopération et la solidarité internationales. Le leadership exceptionnel affiché au quotidien par l’OMS et le Dr Tedros pendant cette crise mondiale est plus que remarquable ».

Previous post

Accompagnement des rectorats et universités des Antilles-Guyane et de 2 EHPAD

Next post

Hughes Labrador : rigueur et générosité comme valeur cardinale

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *