Sports

Je remercie les arbitres du carton jaune parce que je défends ma couleur de peau

Après l’Italie, l’ombre néfaste du racisme s’ėtend sur le Portugal. Et toujours aucune réaction. Les campagnes « No Racism » ça suffit !

Dimanche 16 février, lors de la rencontre Guimaraes – FC Porto à l’occasion de la 21e journée du championnat portugais, Moussa Marega est sorti du terrain de lui même à la 71e minute de jeu.

Conspué dès le coup d’envoi, après avoir marqué à la 60e mn, il a tendu son bras en direction des tribunes, désignant sa couleur de peau. Attitude sanctionnée par l’arbitre qui lui a adressé un carton jaune pour provocation des supporters. Bizarre l’homme en noir ne semblait pas entendre les insultes racistes proferées à son encontre. Le protocole UEFA n’est-il pas applicable au Portugal ?

L’attaquant malien de 28 ans, né aux Ulis, craquait une dizaine de minutes plus tard, adressant des doigts d’honneur aux supporters qui le conspuaient avant de regagner le vestiaire.

Loin de le soutenir, certains de ses coéquipiers ont tenté de le retenir par la force, demandant à la victime de rester subir les cris et supporter le racisme. Mais Moussa Marega a été au bout de sa logique. Et bien sur, aucune réaction de l’arbitre.

Sergio Conceiçao, son entraîneur, contraint au changement a réagi à la fin du match.

« Nous sommes une famille sans distinction de nationalité et de couleur de peau. Nous sommes humains, nous méritons le respect. Ce qui s’est passé ici est regrettable. Nous sommes complètement indignés par ce qui s’est passé. Je connais la passion qui existe pour le Vitoria Guimaraes et je pense que la plupart des fans ne se reconnaissent pas dans l’attitude de certaines personnes qui ont insulté Moussa ».

Moussa s’est exprimé sur Instagram. « Je voudrais juste dire à ces idiots qui viennent au stade pour pousser des cris racistes… Allez vous faire foutre ! Et je remercie également les arbitres de ne pas me défendre et de m’avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau. J’espère que je ne vous reverrai plus jamais sur un terrain de football ! VOUS ÊTES UNE HONTE » !!!
Moussa aurait pu ajouter ses coéquipiers qui jouent le jeu des racistes en se mettant des oeilleres et les instances dirigeantes du football qui acceptent ces dérives. Et comment ne pas penser à la dėclaration de Samuel Eto’o :  » Si tous les joueurs de couleur disaient on ne joue pas, des gens perdraient de l’argent. En premier les teles et tu verrais que les patrons des chaînes mettraient la pression sur les instances dirigeantes du football. Et beaucoup de choses changeraient ».
Previous post

Lurel : "J'ai dit à Serva qu'il n'est pas le patron des députés et des sénateurs"

Next post

Le Precheur vers l'interdiction de l'usage des pesticides

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *