Société

« Je me souviens de ce jour-là… Le temps s’est arrêté, là-bas tout comme ici à Montréal »

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Nadine Girault, d’origine haïtienne était présente à la 10e commémoration du tremblement de terre en Haïti, organisée par la Maison d’Haïti à Montréal en hommage aux victimes de cette catastrophe.

Elle a occupé, au cours de sa carrière, plusieurs postes névralgiques dans de grandes entreprises. Après avoir performé  dans le domaine compétitif des ventes B2B du secteur de l’électronique et y avoir enseigné, elle a poursuivi son parcours au Service de police de la communauté urbaine de Montréal.

Au cours des 15 années suivantes, c’est au sein des grandes institutions financières que son leadership l’a fait reconnaître.

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en finances et marketing aux HEC de l’Université de Montréal, elle s’est vue décerner la Médaille d’argent en 2002 pour son MBA en services financiers à l’Université du Québec à Montréal et a complété sa formation d’une certification d’Administrateur de sociétés certifié (ASC).

Également très impliquée dans son milieu, Nadine Girault s’est investie au sein de plusieurs comités et conseils d’administration, dont notamment Investissement Québec, le Fonds de solidarité FTQ, L’École supérieure de ballet du Québec, la Fondation de l’hôpital Jean-Talon, la Fondation de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, le 24H de Tremblant, l’Association des femmes en finances du Québec, et bien d’autres.

Sa déclaration :

« Je me souviens de ce jour-là alors que le temps s’est arrêté, là-bas tout comme ici.

Les Québécoises et les Québécois ont été profondément touchés par ce drame tellement sont forts les liens d’amitié qui unissent le Québec et cette terre des Caraïbes, mais certainement aussi parce que la douleur nous a atteints droit au cœur, chez nous.

L’avenir d’Haïti repose maintenant sur sa jeunesse. J’ai confiance que rien n’est trop difficile pour elle. C’est pourquoi le gouvernement du Québec donnera 50 000 $ pour soutenir des initiatives jeunesse de la diaspora haïtienne, et ce, dans le contexte du 10e anniversaire de la commémoration du tremblement de terre. La jeunesse haïtienne est en quête d’un monde meilleur. Nous allons la soutenir ».

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

 

 

Previous post

Aux haineux de Bretigny le "Négro" vous offre son plus beau sourire

Next post

Qu’y a t’il donc de si juteux dans cette fonction ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *