Société

INQUIETUDE DEVANT LE COMPORTEMENT DES ADOS FACE AU DRAME DE BRITANIE !

Britanie, une adolescente de 15 ans s’est donné la mort dans la nuit de dimanche à lundi dans sa chambre, cité Thoraille à Rivière-Salée (Martinique).

Cela s’est passé à 3 heures du matin le lundi 10 octobre. Sa mère l’a découverte pendue dans la chambre alors qu’elle faisait sa ronde comme d’habitude…

Que s’est-il passé ? Peur d’aller au CFA pour être encore la risée de ses camarades ? Désespoir pour ne pas être dans le groupe 3 considéré peut-être comme un isolement venant des professeurs ?

Ce qui est frappant, c’est de voir les réactions et les réflexions sans scrupule de certains élèves après la mort de leur camarade. Des propos malveillants et des commentaires cruels comme : « …on s’en fiche… on ne l’aimait pas… toute la classe s’en fout… ». Grave !

Les images sur WhatsApp en disent long sur la manière dont elle a été traitée ces derniers jours par ses camarades de classe, à subir des brimades, des insultes, des croches-pattes etc.

Et d’entendre devant le décès de cette jeune fille : « ça ne me fait rien…j’ai ri » c’est à se poser des questions sur le sentiment des jeunes devant les interdits et sur leur regard quant aux valeurs et aux principes qui devraient être respectés dans une Société où la transmission des valeurs et du savoir sont la base de toute éducation. Les mots sont violents.              Notre société a-t-elle des défaillances ? Est-elle en manque de morale aujourd’hui ?

La société est-elle en décadence ! Parents, réagissez !

Banaliser ainsi la mort tire la sonnette d’alarme sur une remise en question de l’éducation de nos enfants. Le drame de Britanie ne laisse pas la société martiniquaise indifférente et le comportement de certains jeunes inquiète et donne à réfléchir sur les mesures de prévention à prendre et  les actions à mener pour recadrer les jeunes et les faire prendre conscience des limites notamment quand ils sont en possession d’un portable. Ils filment pour se mettre en valeur, pour exister, pour être acteur et ils s’éloignent ainsi de la réalité et des réalités de l’existence.

La Martinique est en émoi devant ce drame et tout le monde prend conscience de l’importance de la communication ; le dialogue étant un outil d’échange très utile qui éviterait bien le pire…

                                                                 

Joseth Symphor

Previous post

Le ministère de l'agriculture lance un appel à projet en partenariat avec l'ADEME

Next post

Lancement de la 4G en Outre-Mer 

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *