Société

HORS DE L’HEXAGONE

MARTINIQUE

Serge Letchimy exprime une affectueuse solidarité avec les victimes et ceux qui leurs sont proches.

La guerre a ses règles et ses codes, la barbarie n’en a aucun. Ce que visent de tels actes, au-delà de la contestation d’un ordre ou d’un système, ce sont les valeurs qui se trouvent au fondement du vivre-ensemble démocratique et du respect de toutes les vies humaines. Nous avons tous été frappés.

Une démesure aussi inqualifiable n’ambitionne que de nous faire sortir d’un équilibre essentiel et complexe : celui qu’il revient aux politiques publiques d’assurer entre la sécurité pour tous et la liberté indispensable à tous. L’horreur se dresse en face de nous, l’émotion nous submerge, il nous faut faire face avec la réaffirmation la plus ardente de nos valeurs fondamentales.

 

GUADELOUPE

Le président de Région Victorin Lurel se dit bouleversé par le très lourd bilan des attentats commis à Paris ce vendredi 13 novembre 2015, en plein cœur de la capitale et condamne fermement ces actes horribles.

« La Guadeloupe ne peut rester insensible à ces scènes de guerre insoutenables et à cette violence inqualifiable. C’est la Nation toute entière qui est frappée dans sa chair, dans son peuple et dans sa diversité. Face à une telle barbarie, le pays doit afficher son unité, refuser de céder à la terreur, dire non à l’obscurantisme, aux atteintes de toutes sortes à nos libertés fondamentales et réaffirmer avec force les valeurs de la République« .

Le président de Région invite l’ensemble des élus, présidents d’exécutifs, parlementaires, maires, conseillers régionaux et généraux, et la population Guadeloupéenne à prendre part à une grande marche silencieuse qui pourrait être organisée le mercredi 18 novembre dans les rues de Pointe-à-Pitre, avec un passage devant la sous-préfecture, symbole de l’autorité de l’Etat dans la ville centre.

GUYANE

Rodolphe Alexandre

Rodolphe Alexandre

Déclaration sur twitter de Rodolphe Alexandre :  La barbarie ne peut s’opposer aux libertés et à l’unité nationale. Recueillons-nous en mémoire des victimes.

REUNION

Didier Robert

Didier Robert

Le président de région Didier Robert : « Au nom des Réunionnais et en mon nom propre, je tiens à dire la profonde émotion que je ressens devant les attentats qui ont frappé à Paris. C’est Une épreuve pour notre pays, un moment qui doit être celui de l’unité et de la solidarité à l’égard de toutes ces familles endeuillées

Face aux attaques, nous devons plus que jamais puiser dans nos valeurs fondatrices de liberté, de justice et de fraternité ».

 

LES MASCAREIGNES

Le premier ministre mauricien Sir Anerood Jugnauth a proclamé deux jours de deuil national en signe de solidarité, dimanche et ce lundi, tous les drapeaux du territoire étant en berne.

Hery Rajaonarimampianina

Hery Rajaonarimampianina

Le Président de la République de Madagascar Hery Rajaonarimampianina a exprimé sa profonde consternation et sa compassion. En témoignage de soutien, les plus vives condoléances ont été adressées aux familles endeuillées et un prompt rétablissement souhaité à celles et ceux qui ont survécu à cette tragédie. Condamnant les actes de violence sous toutes ses formes, le Gouvernement malagasy a témoigné de sa volonté de poursuivre, de concert avec la communauté internationale, sa contribution à l’avènement d’une paix durable dans le monde.

 

LES CARAIBES

Le secrétaire général du CARICOM Irwin LaRocque a présenté ses plus sincères condoléances aux parents et amis de ceux qui ont perdu leur vie et souhaité un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés dans ces événements tragiques.

Le gouverneur George Fergusson des Bermudes s’est dit  « horrifié par les attentats à Paris et exprime sa solidarité avec le peuple de France et la communauté française ».

Gale Rigobert

Gale Rigobert

Le Chef de l’opposition à Sainte-Lucie Gale Rigobert s’est dite attristée par les événements de Paris en ajoutant : « Les habitants de St Lucie partagent un lien profond et durable avec le peuple de France, compte tenu de l’importance de notre patrimoine français… Les attaques terroristes de vendredi sont une preuve supplémentaire que les États de l’Ouest ne sont pas épargnés par l’idéologie religieuse et les batailles politiques qui font rage à des milliers de kilomètres au Moyen-Orient ».

Previous post

Plan Vigipirate renforcé dans les Outre-mer

Next post

Les Antillais en deuil

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *