Divers

Hommage à Roger de Jaham

Trois réactions suite au décès brutal de Roger de Jaham

La CCI Martinique

Le Président et les membres de la CCI Martinique touchés par le brutal décès de Roger de JAHAM entendent rendre hommage à cet ancien membre qui a œuvré en qualité de membre du Bureau et de président de la Commission Industrie, sous les mandatures des Présidents OSENAT et LUBIN.

Il laisse l’image d’un homme dynamique, exigeant, d’une extrême rigueur et toujours soucieux de mener des actions ayant du sens pour les entreprises. Il a été à l’origine en 1994 de la reprise de Madin’Expo, le salon de la production locale. Le déploiement des démarches qualité dans les industries locales avec le concours de la CCI du Limousin a été impulsé par lui. Il a également travaillé sur la mise en place du Marché Unique des Antilles.

Le Président, les membres et les collaborateurs saluent la mémoire de ce chef d’entreprise Martiniquais et adressent à toute sa famille des condoléances attristées et sincères.


La FEDOM 

La FEDOM a appris avec une profonde émotion la disparition brutale de M. Roger de Jaham, entrepreneur et président de l’association « Tous créoles ».

Roger de Jaham, ancien chef d’entreprise dans le monde de la communication et de la publicité, fut à l’origine de la création de la société Publidom et de celle de l’agence Publicara. Il fut également l’ancien président de l’Association des Petites et Moyennes Entreprises de la Martinique (AMPI).

Nous perdons aujourd’hui un grand chef d’entreprise qui participait activement au rapprochement des communautés en Martinique, à la défense des droits de l’Homme, et à la lutte contre toute manifestation de racisme, de xénophobie ou de discrimination grâce à son association « Tous créoles » dont il assurait la présidence depuis 2007.

Jean-Pierre Philibert, et le Bureau de la FEDOM adressent à sa famille et à ses proches leurs plus sincères condoléances.


La Banane de Guadeloupe & Martinique

Nous avons appris avec tristesse le décès de Monsieur Roger de Jaham, 68 ans, disparu ce mardi 13 juin 2017.

La filière de Banane de Guadeloupe & Martinique rend aujourd’hui hommage à cette personnalité importante de la vie associative antillaise.

Président et fondateur de l’association Tous Créoles, Roger de Jaham était également à l’origine des produits ‘PIL’ (Produits de l’Industrie Locale).

Créée en 2007, l’association « Tous Créoles » fête cette année son dixième anniversaire.
Fondée par une soixantaine de personnes issues de toutes les composantes de la communauté créole antillaise, l’association a pour but de délier les nœuds, de décoincer les esprits, de déplacer les lignes, de désoxyder les mœurs et les cœurs, et enfin d’œuvrer pour la fraternisation des différentes composantes de la société créole.
L’association compte aujourd’hui plus de 230 adhérents, rassemblant également les créoles de métropole.

Très attaché à la culture locale, Roger de Jaham avait également lancé les produits ‘PIL’, permettant de faire marcher les productions locales. La société Elot (chocolat), les Rhums Dormoy, la société Didier (eau naturellement gazeuse), et bon nombre d’autres entreprises ont revendiqué cette origine ‘PIL’.

Roger de Jaham était également membre fondateur de la « Fondation Esclavage et Réconciliation » (FER), fondation portée par Eric de Lucy (président de l’UGPBAN) et Serge Romana.
Présent à l’événement « Limyè ba yo » le 23 mai dernier, il avait fait part de ses projets personnels et de son désir d’une Martinique pacifiée…

Pour toutes ses actions menées au sein de la communauté antillaise, l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe & Martinique salue la mémoire de Monsieur Roger de Jaham et adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Previous post

Comment réagir face à des racistes ?

Next post

LA VIDEO DE JASON ET JENNIFER QUI FAIT SCANDALE, ET L'AMOUR A TROIS

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *