Musique

Hommage à Manu Dibango

Le décès de l’octogénaire chantant survenu le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du covid 19, lors de la période de confinement avait laissé les fans sans possibilité de revenir sur sa carrière. Le Marseille Jazz Cinq Continents, festival de jazz qui se déroule tous les ans traditionnellement au mois de juillet, va rendre hommage à Manu Dibango le 4 décembre prochain. Annonce de son directeur et programmateur, Hugues Kieffer.

 

Emmanuel N’Djoké Dibango est né en 1933 à Douala, au Cameroun, où il a commencé à apprendre le chant dans une chorale. Arrivé en France en 1949, pour poursuivre ses études, il apprend le piano, puis le saxophone.

Au contact d’autres musiciens, ses influences jazz se sont mélangées aux sons africains. Au Cameroun, il ouvre des clubs de jazz, mais doit revenir en France en 1965 pendant la guerre civile. En 1967, il dirige son premier big band. Le succès de l’album Saxy Party en 1969, lui permet de partir en tournée aux États-Unis.

Le célèbre titre « Soul Makossa » face B d’un 45 tours, lui confère une dimension planétaire. On se souvient de la controverse avec Michael Jackson, qui aboutira à un accord financier en 1986.

Légende de l’afro-jazz, Papy groove a été à l’honneur de nombreux festivals de jazz et événements musicaux. Hugues Kieffer a donc prévu de lui rendre hommage le 4 décembre au Cepac Silo, en réunissant l’orchestre qu’il dirigeait avant d’être emporté par le coronavirus, avec plusieurs invités de renommée internationale.

Previous post

l’histoire captivante et méconnue des Black Panthers sur ARTE

Next post

« Ki matjoukann pou timanmay lékol »

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *