Divers

HOMMAGE A JACQUES LOMON

Il aimait créer, combiner des sons. Il n’était jamais sur le devant de la scène mais au studio Kas, les musiciens savaient qu’ils allaient y trouver une oreille attentive et un mixeur hors pair. Décédé des suites d’une longue maladie, les artistes se retrouvaient à la salle l’Omnium au Bourget jeudi 16 juillet pour lui rendre hommage avant son enterrement.

La famille avait tenu à être présente

La famille avait tenu à être présente

Natif de la Basse-Terre, Jacques Lomon s’est toujours intéressé à la musique. On le retrouve dans l’orchestre Pulsation. Mais très vite, il prend conscience que son véritable plaisir est dans l’élaboration, la genèse d’un morceau. Homme discret, sa place de prédilection était derrière ses machines. Patient, il savait faire ses prises et encourager les artistes à se surpasser :  Thierry Vaton, Sam Sambot, Eric Negrit très émus confiaient leurs souvenirs du disparu.

La famille de Jacques Lomon, sa mère et son frère venu des Etats-Unis, tenait à remercier les amis venus leur témoigner leur soutien.  Parlant à tour de rôle de l’être cher, des images de Jacques défilant au même moment, l’assistance se rendait compte du vide que laissera son absence. Puis Somnambil pouvait lancer la veillée traditionnelle.

Le son du tambour pour accompagner le défunt

Le son du tambour pour accompagner le défunt

Jacques Lomon reposera au cimetière de Viry Chatillon. L’équipe de 97land présente à sa famille, sa femme, ses enfants Joëlle, Kevina, Anthony et Yohann, ses sincères condoléances.

Previous post

YOHANN GENE : UN GWADA AU TOUR DE FRANCE

Next post

Série télé : Champions de France. 

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *