Société

Harlem Désir : 5 € pour circuler représente un coût « limité ».

Quand Harlem Désir estime que pour un français hors de l’hexagone, payer 5 € pour circuler dans son pays représente un coût limité. Ce n’est pas un poisson d’Avril ni un propos hors contexte mais une déclaration officielle du secrétaire d’état aux affaires Européennes lors d’une session ordinaire de la XIVè législature le mercredi 1er Avril.

Bientôt un visa pour les habitants de St Pierre et Miquelon ? Le gouvernement du Canada, suite aux risques d’attentats modifie les mesures d’accès à son territoire et instaurera prochainement un système d’autorisation électronique de voyage qui imposera avant tout départ au Canada,  des délais, des procédures et des frais aux ressortissants de la quasi-totalité des pays dont la France.

Les habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon, bénéficiaient jusqu’à présent d’un régime dérogatoire et réciproque de circulation entre l’archipel et le Canada voisin. En l’absence de ligne aérienne directe avec la métropole, les Miquelonais doivent transiter par le Canada risquant de devenir ainsi  les seuls citoyens français à devoir obtenir un visa pour sortir ou rentrer chez eux.

Le député de St Pierre et Miquelon Stéphane Clairaux à la tribune de l’Assemblée Nationale questionne le Gouvernement sur les mesures envisagées pour prévenir de telles conséquences. Harlem Désir le secrétaire d’État chargé des affaires européennes commence par préciser que » la mise en œuvre de ce dispositif serait repoussée à 2016, et accordée pour une durée de cinq ans, pour un coût « limité » de sept dollars canadiens soit environ cinq euros ». Devant le tollé suite à ses propos, il poursuit et précise que « le Canada compte mettre en place une exemption pour les voyages au départ de Saint-Pierre-et-Miquelon. Cependant, cette exemption ne règle pas la question du retour vers Saint-Pierre-et-Miquelon … C’est la raison pour laquelle, en lien avec Annick Girardin, Laurent Fabius a donné instruction qu’une démarche formelle soit effectuée auprès des autorités canadiennes afin de les appeler à tenir compte de la situation particulière dans laquelle se trouve l’archipel, compte tenu de sa proximité géographique avec le Canada ».

Circulez, (mauvais jeu de mots) nous avons des problèmes bien plus urgents à résoudre. On imagine les gros titres des médias nationaux si la Bretagne, la Corrèze ou l’Alsace étaient dans une telle situation. Mais quelle importance ont ces hommes et femmes français à l’autre bout du monde ? Créons une commission, ils attendront bien un peu.

Previous post

FOOT EN ILE DE FRANCE

Next post

UNE EX MISS REUNION DENONCE L’INSECURITE

Joël DIN

Joël DIN

2 Comments

  1. Raoul
    avril 7, 2015 at 22:02 — Répondre

    La libre circulation des personnes est un droit fondamental garanti aux citoyens de l’Union européenne par les accords de Schengen en 1985, puis de la convention de Schengen en 1990.

  2. mai 21, 2015 at 14:39 — Répondre

    Les infos ici sur cette page sont bien intéressantes. J’ai vraiment bien aimé, un article qui est bien écrit et nous permet d’en savoir un peu plus sur le sujet. Bien vu ! Amandine Luong / MELTY.FR

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *