Sports

HAND BALL : COUPE DES CLUBS DE L’OCEAN INDIEN

Coup double pour les réunionnais

La semaine dernière a l’Ile Maurice s’est déroulée la coupe des clubs champions de l’Océan Indien. Les clubs de la Réunion ont confirmé leur suprématie après la domination des sélections réunionnaises masculines et féminines lors des jeux des iles de l’Océan Indien en aout dernier.

Dans l’épreuve masculine les joueurs de Chateau Morange tenants du titre n’ont laissé aucune chance aux autres formations présentes. Lors des matchs des poules, les verts ont été tenus en échec face aux  mahorais de Tsigoni sur le score de 24 à 24. Un adversaire que les protégés de Fabrice Payet allaient rencontrer à nouveau lors de la finale.

En demi finale les Castels morangais trouvent sur leur chemin les locaux de Curepipe Starligths. Dans le gymnase de Phoenix et bien aidés par leur public les mauriciens se sont inclinés sur le score de 24 à 22 alors que les joueurs de Mayotte ont dû s’employer pour éliminer la deuxième formation réunionnaise la jeunesse sportive bénédictine sur le score de 34 à 32. Trois jours après leur première confrontation les hommes du président Jean Louis Teddy vont s’appliquer pour garder les commandes et prendre la rencontre par le bon bout et dominer les débats.

Malgré la bonne volonté et la vivacité des joueurs de l’ile aux parfums qui n’ont rien lâché durant la partie, les mahorais vont céder et laisser filer les partenaires de Frederic Budel homme du match avec 9 réalisations vers la victoire sur un score serre de 34 à 30.

En féminine  dans le duel fratricide entre réunionnaises, l’As Saint Gilles les hauts a du hausser son niveau pour sortir la Cressoniere de Saint André sur le score de 26 à 20. Dans l’autre demi finale les malgaches de Tannarive hand ball club n’ont pas fait de détail face a leurs hôtes de l’Union Beau Bassin Rose Hill. Les handballeuses de la grande ile vont s’imposer sur le score sans appel de 29 à 26.

En finale, les tenantes du titre les filles de Tannarive dominaient les débats jusqu’au milieu de la deuxième période. Les joueuses du coach Christian M’tima vont renverser la situation et durcir le jeu, les réunionnaises poussant les malgaches à la faute. Les St Pauloises ont terminé la partie avec deux buts d’avance et deviennent reines de l’Océan indien en gagnant sur le score de 24 a 22.

Previous post

Les enfants de la mer en Franche Comté

Next post

LES 6 MEILLEURS RESTAURANTS DE LA CARAIBE

Nacou

Nacou

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *