Société

Haïti 12 janvier 2010 : Wale !

L’artiste haïtienne Rutshelle Guillaume, avec Wale en 2015, a rendu hommage aux 300 000 victimes du séisme de 2010.

« C’est une date qui a marqué tout le monde, en Haïti ou ailleurs » déclarait-elle dans les colonnes de le Nouvelliste. « Je crois que cette date entre dans l’histoire du pays et nous autres Haïtiens, nous devons rester confiants parce que si le 12 janvier 2010 n’a pas détruit cette nation et si nous nous mettons ensemble, Haïti ne périra pas ».

A propos de Wale : « J’ai écrit cette musique qui m’a arrachée, dans laquelle j’ai dit que la nature me fait du mal parce qu’elle s’intitule la personne qui m’était la plus chère. J’ai chanté cette chanson à la soirée de Havana à la mémoire des disparus, elle a fait pleurer beaucoup de gens ».

« Après le tremblement de terre, il y a des efforts qui sont faits en matière de reconstruction, maisons, routes et écoles mais, la reconstruction de l’être humain n’a pas encore commencé. Je pense qu’il n’est pas trop tard pour ça ».

Yon madi maten M’pa menm sonje poukisa
Nou bougonnen
M’ap ret tann ou vin pita
Ou pa retounnen
Kék fwa nou konn diskité
Se premye fwa n pa rekonsliyé
Koz laté ki tranblé
Waleee!
M’pa menm konn siw padoném
Waleee!
Nou pa menm gentan repalé
Waleee!
M’pa menm jwen kòw pou’m anteré
La nati ou fèm mal La nati ou fèm!
La nati faché…

Previous post

J'entends transformer avec vous les colères en solutions

Next post

Perquisitions chez Air Caraïbes et CAIRE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *