Littérature

Guy Tirolien à l’honneur à l’ASCODELA

Guy Tirolien, l’auteur de la « Prière d’un petit enfant nègre », est né en 1917 à Pointe-à-Pitre, et décédé en 1988 sur son île de cœur, de pensée et d’amour, Marie-Galante.

« Me voici nu, revenu sur le sol nu,
Où plongent les racines de mes plantes anciennes,
Et dans ma tête chevelue
S’éveille le ramage des images feuillues,
Et sur l’azur menteur de la mer Caraïbes
Voici monter en moi
La puissante marée
Des souvenirs qu’on ne tue pas ».

Ami de Léopold Sédar Senghor et de Albert Beville (Paul Niger) il contribuera à fonder la revue Présence africaine. Tout d’abord administrateur colonial, il deviendra représentant de l’ONU au Mali et au Gabon.

Ses œuvres :
Balles d’or, éd. Présence Africaine, 1961,
Feuilles vivantes au matin, Présence Africaine, 1977
De Marie-Galante à une poétique afro-antillaise, édition L’Harmattan, collection, Monde Caraïbe.

Previous post

Guillaume Lebeau, le policier réunionnais en colère

Next post

4ème Brocante fashion & déco du Village de Jarry

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *