Société

Guadeloupe : un « dialogue de performance »

Vendredi 7 octobre 2016, le Président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus a rencontré les élus  et les  responsables  administratifs  des principaux  établissements  publics  et  structures juridiquement  rattachés  à  la  Collectivité,  tels que  le  Comité  de  Tourisme  des  îles  de Guadeloupe,  Routes  de  Guadeloupe,  l’École Régionale de la deuxième chance, le Mémorial ACTe et Guadeloupe Formation.

Au cours de cette rencontre inédite, trois principaux points ont été abordés :
–  les orientations politiques et stratégiques,
–  les modalités de suivi administratif et financier de ces établissements,
–  leur structuration et leurs ressources humaines.

Après neuf mois d’observation et d’analyses administratives et financières, cette réunion de travail visait à dresser un état des lieux global et une feuille de route pour ces organismes.

À travers  cette  démarche,  l’Exécutif  régional  a  pour  ambition  de  mieux  évaluer  le  coût,  la mise en œuvre et l’efficacité des politiques régionales.
Chaque année, la Région attribue des subventions à ces organismes afin de financer leurs dépenses  de  fonctionnement et  de  mettre  en œuvre  les politiques  régionales que  sont  le développement touristique, la formation, l’aménagement et les infrastructures du territoire.
La Région Guadeloupe a mis en place une mission d’inspection générale et de contrôle qui sera chargée d’assurer le suivi des conventions signées avec chacun de ces organismes.
Cette  nouvelle  méthode  de  travail  permettra  aux  élus  et  aux  techniciens  de  mieux appréhender les contraintes budgétaires.

Le  Président  de  Région  a  indiqué  sa  volonté  d’étudier  les  statuts  juridiques  de  ces établissements afin de leur permettre de diversifier leurs sources de financement. À travers cette  démarche  de  rationalisation  de  l’action  publique,  la  Région  Guadeloupe  a  pour ambition de s’adapter aux usagers du service public. Il est nécessaire de leur donner une meilleure  lisibilité  des  actions  menées  au  quotidien par  la  Collectivité  pour  créer  les conditions favorables à leur épanouissement professionnel et personnel.

Ce « dialogue de performance » sera organisé deux fois par an.

Previous post

Babette lance la campagne des législatives

Next post

Messages de solidarité de la Martinique et de la Guadeloupe pour Haïti

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *