Société

Guadeloupe : Silence et colère

Comme partout en France, en Outremer, une minute de silence a été observée ce lundi à 12 h. Dans une brève allocution où l’émotion du préfet de région était perceptible, le représentant de l’Etat a rappelé que face à la barbarie, il y aura toujours des hommes et des femmes qui se lèveront. Ceux qui agissent à l’aveuglette tuant ça et la des hommes et des femmes qui ne demandaient qu’à vivre, où qu’ils se cachent, devront répondre aujourd’hui ou demain de leurs crimes.

prefete guadeloupe

Cette situation de guerre même au-delà de l’Hexagone nécessite une vigilance de tous. Il ne faut surtout pas céder à la panique même s’il est compréhensible qu’un sentiment de peur et de colère nous habite depuis ce tragique vendredi 13.

Après la minute de silence de circonstance, le public présent entonna la Marseillaise avant de se disperser et d’aller reprendre son travail. La vie continue avec son cortège de douleurs mais aussi avec l’espoir que des jours meilleurs viendront.

Previous post

L'EXCELSIOR DE LA REUNION ELIMINE L’AS POISSY

Next post

TOUS LES RÉSULTATS ULTRAMARINS DE LA COUPE DE FRANCE

hugo FRAN

hugo FRAN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *