DiversEvénements

Guadeloupe, pays de Miss… et d’obèses ?

Guadeloupe, pays de Miss… et d’obèses ?
De musicaillons lamentables…  et de musiciens géniaux ?
D’incompétents… et de sommités mondiales ?
De gamins ventripotents… et de sportifs surdoués ?
De techniciens sans diplômes… à côté de coachs internationaux (comme Didier Dinart) ?
D’enseignants défaitistes… et de pédagogues survoltés (enfin comme dans beaucoup de pays) ?

 

Les guadeloupéennes font partie dorénavant des femmes titrées au niveau mondial, selon des critères de beauté imposés.
Elles font partie également des femmes dans le monde les plus en surpoids et débordant de graisse, de très mauvaise graisse…

Pourquoi trouve-t-on dans les îles, les peuples au monde les plus en surpoids ? Les lois de l’évolution sont impuissantes face à l’expansion du modèle occidental.

Un rapport publié par l’OCDE et la FAO alerte sur « l’épidémie d’obésité » qui frappe l’Amérique latine et les Caraïbes.

Dans les Caraïbes, 60 % des habitants sont en surpoids. Des 13 pays au monde, dont l’IMC (indice de masse corporelle) est supérieur à 30, (indice d’obésité), seuls l’Egypte et le Koweit ne sont pas des îles. Cependant, avec un taux moyen de 28,33 chez les femmes et 28,46 chez les hommes, les Etats-Unis ne sont pas loin.

Une des causes essentielles est l’alimentation industrielle, anarchique qui a remplacé les productions locales. Et les statistiques prouvent que plus le territoire est petit, plus la présence de fast-foods et de MacDo, est néfaste. Quand on pense que nos décideurs et aménageurs ont laissé pousser comme des champignons les temples de la malbouffe !

Pourtant des solutions existent. Guadeloupe première nous a présenté de jeunes guadeloupéennes et de jeunes guadeloupéens frappés par l’obésité, partis dans un centre de soins de suite et de réadaptation ( SSR) dans l’Hexagone.

Les résultats sont spectaculaires.

En quelques mois, nos jeunes frappés par l’obésité morbide se transforment, prennent de l’assurance, deviennent plus autonomes, et affrontent la maladie avec ténacité.

La situation est alarmante en Guadeloupe. Un adulte sur deux est en surpoids ou obèse, 21 % chez les enfants.

Nous trouverons toujours des inconscients pour nous asséner que la situation n’est pas aussi dramatique que cela.

Ce qui voudrait dire puisque l’obésité touche principalement les couches les plus pauvres de la population, qu’il faudrait laisser ces dernières mourir plutôt que les autres, par les maladies cardiaques, l’hypertension, cancers et autres…

C’est faire bien peu de cas des populations déjà marginalisées et précarisées. Mais il semble que l’on ne s’occupe de nos Antillaises obèses que pour leur proposer des concours de Miss rondes !

Puisque c’est le mois des Miss, citons la Miss France 2018, Miss Tahiti, Vaimalama Chavès, une ancienne obèse, en surpoids depuis l’enfance, qui avait atteint 80 kilos alors qu’elle n’avait que 18 ans, et pour qui l’aventure Miss France était un challenge à relever. Des surnoms l’ont particulièrement touchée comme « le petit monstre ».

Mais revenons à l’île des paradoxes, où nous trouvons un vélodrome sans pistards, un directeur technique de l’ex-comité régional de cyclisme sans diplômes, une île sans statut (le Congrès des élus de Guadeloupe se réunit une énième fois pour définir les contours d’un hypothétique changement de statut), une île sans hôpital ou presque, une police de l’environnement à Basse-Terre sans délivrance de contraventions (Cette fameuse police de l’environnement a délivré 3 contraventions en trois ans, alors que les agents étaient au nombre de 3).

Et dans quelques années une île sans jeunes, sans forêts (puisque nos élus procèdent à des implantations de zones industrielles et à des déforestations massives), sans canne à sucre.

Nous sommes déjà une île sans eau (au robinet), alors que nous sommes entourés de rivières.

Mais subsiste toujours l’espoir d’un avenir meilleur. Celui-ci sera-t-il musical ? Le lycée Carnot de Pointe-à-Pitre a été reconnu comme étant le meilleur lycée français dispensant des formations musicales. Félicitations aux encadrants et à l’équipe pédagogique !

Previous post

Enchères XL : "Que l'histoire finisse en beauté" !

Next post

Joyeux Noël

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *