Société

Guadeloupe : La chasse aux tourterelles (Tourelles) est ouverte

Face à la prolifération des radars tourelles qui semblent se multiplier aussi vite que les tourterelles de nos régions, la population indignée a fait part de son mécontentement en récoltant 15 000 signatures, afin de limiter leur implantation.

Il ne s’agit pas pour les signataires de cette pétition de demander l’interdiction de ces radars, mais de limiter leur installation à des zones reconnues accidentogènes, et bien sûr de revoir à la baisse leur nombre.

Le député Max Mathiasin après un entretien avec des responsables du ministère de l’intérieur s’est fendu d’un communiqué oú il annonce avoir obtenu la suspension de l’installation de nouveaux radars Tourelles. Ces radars nouvelles générations sont capables de donner des informations concernant l’assurance des véhicules, la validité de leurs contrôles techniques, l’usure des pneumatiques etc., en plus de toutes les autres fonctions déjà en cours sur les anciens radars. Les véhicules flashés subiront un véritable scanner de la part des Tourelles.

Si la répression des infractions parait légitime, il n’en est pas moins vrai que cela n’a pas de sens de poser un radar tous les 10 kilomètres, surtout à des endroits ou aucun accident n’a jamais eu lieu.

Si l’intervention du député Mathiasin apportait un peu d’espoir aux signataires de la pétition contre les radars Tourelles, cet espoir a été balayé d’un revers de main par le préfet qui affirme, qu’il n’a reçu aucune information du ministère de l’intérieur en ce sens.

Conclusion : les installations jusqu’à nouvel ordre continuent comme prévue. Et la polémique entre le préfet et le député est loin de connaitre son épilogue.

Luc Bernardini

Previous post

Dieudonnė/Zemmour : "deux poids deux mesures dans notre société"

Next post

Quand l'Elysée traite les journalistes réunionnais comme de la m... !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *