Société

Guadeloupe : Dernière heure La campagne électorale se radicalise

Selon Victorin Lurel, la campagne électorale se radicalise en Guadeloupe et si chacun ne garde pas son calme, il pourrait y avoir perte humaine. C’est sur son facebook que le président sortant a fait cette annonce en justifiant ses dires par deux évènements dont son équipe de campagne a été victime.

D’abord à Montebello (Petit-Bourg) son équipe a été prise à partie par une bande de jeunes dont l’un était en possession d’un fusil à canon scié. Puis ce fût à Wonche qu’une pierre lancée sur une de ses voitures de campagne a fait voler en éclat la vitre arrière.

Il appelle à la vigilance de tous pour que la suite de la campagne ne soit pas perturbée et demande à son adversaire de condamner ces faits, haut et fort.

Victorin Lurel précise qu’une plainte a été déposée pour ces actes qui ne sont pas de nature à apaiser le climat tendu qui règne en Guadeloupe.

Previous post

MARTINIQUE : GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS

Next post

Adèle ALBERT- ETIENNE : favoriser le vivre-ensemble !

hugo FRAN

hugo FRAN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *