Société

GUADELOUPE : AFFAIRE CEDRIC CORNET

Présumé innnocent pour les faits qui lui sont reprochés, le conseiller régional Cédric Cornet est néanmoins mis en examen, mais laissé en liberté. sous contrôle judiciaire.  Ses supporters crient à la cabale pour tenter d’expliquer cette situation pour le moins incompréhensible. Est-il coupable ou innocent,? Seul le procès le dira, mais le procureur de la république dans un communiqué de presse, donne les raisons pour lesquelles il a mis le vice-président de la région en examen. Nous rappelons si besoin en était, qu’être mis en examen ne signifie pas être coupable, et  que la présomption d’nnocence s’applique à toute personne accusée d’un fait grave ou léger tant que la preuve de sa culpabilité n’est pas faite.

Com presse cornet

Communiqué de presse – cornet

Previous post

Réunion : Renouvellement urbain et politique de la ville

Next post

Le Ministère des Outre-mer au service de l'égalité des territoires

hugo FRAN

hugo FRAN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *