Société

Guadeloupe : 27 mé chenn coupé

Date majeure dans l’histoire des nègres de la Guadeloupe, le 27 mai a été l’occasion de rappeler l’horreur que fut l’esclavage pendant des siècles dans les colonies.

Toutes les communes de l’île ont célébré cette date par des rappels à la mémoire à travers des cérémonies simples ou grandioses, mais toujours empreintes d’émotion.

« Rien ne peut remplacer la liberté » devait une fois de plus rappeler l’historien Carloman Bassette à Gourbeyre, en présence de monsieur Molière MANCHE 1er adjoint au maire de la ville, madame Valérie CESARUS-SAMUEL, conseillère régionale et de quelques élus membres de la majorité municipale et de l’opposition qui pour la circonstance avaient fait front commun pour cette commémoration.

Cette petite réunion mais ô combien importante eut lieu au pied de la statue de DELGRES, (située sur le parking du syndicat d’initiative de Gourbeyre) symbole de la lutte des guadeloupéens pour leur liberté.

Hugues PAGESY

Previous post

La Pilule du lendemain plus accessible dans les lycées

Next post

Philippe Naillet signe l’appel des 40 au CAC 40

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *