Divers

Un guadeloupéen condamné à 13 ans de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat sur un martiniquais

Difficile d’échapper à son destin et à la violence aux Antilles malgré la distance. C’est une affaire guadeloupéo-martiniquaise qui a été jugée aux assises de la Haute-Vienne la semaine dernière : un Guadeloupéen de 30 ans accusé d’une tentative de meurtre en juillet 2015 sur l’un de ses amis, un Martiniquais de 26 ans. Le récit d’une vie chaotique jusqu’au geste fatal.

Le samedi 25 juillet 2015, Jean-Philippe Labastide un martiniquais reçoit dix coups de couteau au bras et l’abdomen au centre commercial Corgnac à Limoges. Son pronostic vital est engagé mais il se rétablira.

L’auteur présumé est celui qui a été son meilleur ami : Grégory Mason d’origine guadeloupéenne, bien connu des services de police. Il sera arrêté à Bayonne quelques jours plus tard.

La cause de leur différend :  un vol de chéquier.  Ce sont « les commérages au sein de la communauté antillaise » comme l’indique la compagne de Mason qui ont accentué la tension entre les deux hommes, l’impossibilité de communiquer.

L’interrogatoire de Grégory Mason sur son parcours de vie montre qu’il a été abandonné par sa mère toxicomane à 6 mois, et son père mort égorgé quand il avait 8 ans. Placé jusqu’à ses 11 ans, où il reçoit une éducation stricte, il écope de toute une série de condamnations pour outrage et délits routiers.

Le jury a condamné Mason à 13 ans de prison ferme, assortis d’une peine complémentaire de trois ans de suivi socio-judiciaire.

@Premierministre
Previous post

Ericka Bareigts n'a pas digéré la sauce d'Awara

RSRMA
Next post

Le RSMA de la Guadeloupe ouvre ses portes au public pour deux jours de fête !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *