Société

George Pau-Langevin et Patrick Karam craignent une dérive en Guyane

Georges Pau-Langevin : Je crains que ça ne se termine mal

C’est dans le Parisien que l’on peut découvrir les sentiments de Georges Pau-Langevin sur le situation en Guyane. «Cela fait trois ans que l’on négociait un pacte pour la Guyane, il n’y a toujours pas eu d’accord, je le regrette… Un compromis sur une somme d’argent aurait pu permettre de mettre des actions en route.»

L’ancienne ministre dit comprendre «l’exaspération des Guyanais, mais la crise survient un peu tard, à un moment où les ministères ne sont plus en mesure d’agir en cette fin de quinquennat. Si des promesses sont faites, que vaudront ces paroles ? Je crains que ça ne se termine mal.»

Patrick Karam : la crise qui menace… pourrait être une tache indélébile avec du sang d’innocentes victimes

Patrick Karam « demande solennellement au président de la république, garant de l’unité de la nation, de sortir de son silence incompréhensible comme il l’aurait pour n’importe quel territoire de l’hexagone qui aurait connu une telle mobilisation et de tendre la main à l’ensemble des guyanais, collectifs citoyens, élus, y compris socialistes, syndicats, patronat, qui réclament depuis plusieurs semaines plus d’Etat et le retour de la République…

(Il) met en garde François Hollande car la crise qui menace d’emporter la Guyane pourrait être une tache indélébile sur son quinquennat et pourrait ternir de manière dramatique la fin de son mandat du sang des innocentes victimes guyanaises…

… La population est à bout, l’essence et la nourriture sont rationnés, les enfants ne sont pas scolarisés, les commerces sont fermés, les salaires ne sont pas versés. La fatigue, la déception devant l’attitude de l’Etat qui refuse d’entendre les justes revendications des Guyanais, tous solidaires de ce mouvement, rend encore plus la situation volatile »

 

 

Previous post

DAVID FACKEURE : Le Virtuose Pianiste de Jazz 

Next post

Rencontre entre Claude Lise et M. ZHAI Jun, Ambassadeur de Chine en France

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *