Société

France TV : viré de la Réunion, il se voit confier une mission hautement stratégique 

 

… Les véritables émissions de service public n’existent pas encore… Cette rentrée a été un assemblage de mots creux. Car la réalité est tout autre pour la télévision de service public.

Les sommes supprimées du budget seront de l’ordre de 340 millions d’euros sur trois ans. Et déjà on voit le schéma que les hiérarques ministériels, tout comme ceux de Bruxelles, ont dans la tête : un service public avec deux chaînes de télévision : une nationale, F2, qui absorbera la majorité du budget et une régionale, F3, qui diffusera une collecte d’émissions sur un canal national.

Les stations régionales lui seront rattachées, tout comme les stations des outremers…

Le Royaume de France Télévisions va encore perdre des baronnies : on peut fermer France 5 et France Info, qui coûtent cher et ne rapportent pas grand-chose. Car, figurez- vous à France Télévisions, la Transformation est en marche…

Non ! Des sites internet ne remplaceront pas la Télévision, ancrée comme telle dans les mœurs des français. Et puis dire que les français doivent tous aller vers l’internet, c’est demander à 67 millions de français de s’équiper d’un ordinateur ?

Seulement 53 % de la population a la disposition d’un PC… Donc on ferait du service public pour la moitié de la France ? Et l’autre on s’en fout ?

C’est une escroquerie incompréhensible, donc une mauvaise escroquerie.

Tullius Detritus, directeur chargé de la Transformation a du mouron à se faire : il reste deux ans de mandats à la Reine de Pique et ensuite sa tête roulera dans la sciure. Car sa Transformation improbable est une imposture, du vent, des bulles de savon…

… On voit sortir des édits royaux nommant de nouveaux directeurs de la Transformation en des termes absolument incompréhensibles même avec un bon niveau de français.

Ainsi des nouvelles directrices ont pour mission  » d’organiser et de coordonner les différentes actions de transformation engagées en lien avec les directions opérationnelles…  » Heu, personne dans tout le Royaume ne sait de quoi on parle !

Tel directeur, littéralement viré de la Réunion, se voit confier une mission hautement stratégique :  » il lui appartient de définir une organisation transversale et un pilotage renforcé  du site de Malakoff compatible avec les projets engagés de transformation de l’entreprise… « Ah oui !!! », il lui est demandé aussi de  » déployer un projet d’optimisation de la performance sur la base d’une régulation organisée par Bassin…  »

Génial, on en prendrait au petit-déjeuner ! Desproges reviens nous faire rire !

Le Mamamouchi kanak, producteur d’air, qui est sensé diriger les outremers ne fait plus rire à Malakoff…

Enfin, dans le même temps, on supprime des ETP, il n’y a plus un rond dans les caisses des stations régionales comme ultramarines et on nomme des directeurs chargés de mission totalement chimérique dans un idiome de carnaval ubuesque ! Là, France Télévisions rentre dans un chaos stérile pour le moment. Parfois, cela fait rire encore plus fort.

Tenez à la Réunion (la Réunion : salaires indexés à 76 %… autrement dit, salaire de base + 76 %) : on nomme d’urgence un vieux de la vieille : un directeur tellement ancien qu’on l’avait propulsé médiateur de France Télévisions.

On le ressort de la naphtaline et on le bombarde directeur d’une station d’où il avait été éjecté parce qu’il y avait créé un gouffre financier aussi profond que le Piton des Neiges est haut ! Et comme il est à six mois de son départ : 69 ans et demi. (Puisque si on part à 70 ans accomplis, on perd la prime…)

On pré-nomme un directeur, en désignant un chargé de mission, directeur du siège et … réunionnais. Sa lettre de mission englobe tout ce que doit faire un directeur régional à la Réunion, sauf, décider des cocktails ! Bof, cet ancien de l’Armée de l’Air et d’Air France, s’il ne connait pas grand-chose à la télévision ni à la Radio, sait au moins voler par temps bouché !

Mais le point de départ est le suivant : le médiateur a été éjecté de son siège inamovible à France Télévisions pour aller passer une pré-retraite dorée sur tranche et sur argent public à la Réunion en libérant un poste de haut-de-gamme dans le troupeau des bœufs directoriaux afin que la Reine le confie à une amie de la Mairie de Paris, là où siège la sœur de la Reine folle…

Alors que se passera-t-il ?

Personne ne le sait. Le gouvernement perd les pédales. Le Premier Ministre annonce des suppressions de postes de fonctionnaires dans l’audiovisuel public… où il n’y a pas de fonctionnaires, puisque France Télévisions est une société privée !

Bref tout pour démontrer qu’ils connaissent le dossier… Quel Chaos !!!… Zeus est en vacances ?

 

http://adapfrance.blogspot.fr/

Previous post

Casting Danse Afro Spécial "kids" à Lille

Next post

Dernière minute : Démission de Laura Flessel

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *