Culture

Ftv : les masques ne sont jamais partis pour l’outre-mer

Dans les outremers, les épidémies on les voit souvent arriver. Les métropolitains oublient ce que nous subissons.

Il y a la Dengue et ses trois sérotypes, présente partout. Il y a le paludisme, en Guyane, dans l’Océan Indien. Il y a la maladie de l’Homme Couché, le Chikungunya. Il y a des cas de lèpre, de leptospirose, de bilharziose, et même du choléra, il y a quelques années à Mayotte.

Alors cette épidémie-là, on en fait notre affaire.

C’est marrant de voir ces préfets et autres fonctionnaires blancs courir dans tous les sens, comme s’ils étaient dans l’Oise.

Pour le moment, on a l’impression que le COVID19 avance à un rythme tropical dans nos îles.

Enfin, personne n’a parlé de nous… Personne n’a fait le rapprochement avec des autres épidémies que nous subissons, ni que la majorité des contaminations sont des cas importés en provenance de métropole bien sûr mais aussi en débarquant des paquebots, véritables boîtes de Petri, qui font voyager les virus dans l’air conditionné de leur luxe factice.

Les outremers ont été particulièrement absents des programmes de l’audiovisuel public, en Information comme dans les émissions…

L’intervention d’une petite journaliste de Guadeloupe la Première dans la messe du 20h de France 2 a été minable, brève, inconséquente et visiblement motif d’exaspération pour l’arrogante blondinette qui présente. Bref, non seulement les outremers ont été absents, mais ils ont été méprisés !

Nous abordons la 2eme semaine de confinement.

Les dégâts sont déjà considérables à tous les étages et sous toutes les latitudes de France Télévisions…

… Toutes les organisations syndicales crient au scandale et alertent sur la non-protection des salariés.

FO réclame le droit de retrait des salariés. Ce droit est justifié quand l’entreprise ne met pas en œuvre l’ensemble des mesures pour assurer la protection de la santé des travailleurs. C’est donc le cas si FO le réclame.

Le SNJ est sur la même tonalité en écrivant « Protection des salariés : on est loin du compte. »

Plus angoissant le tract de la CGT qui parle de déclencher une procédure de Grand Danger Imminent.

La CGC dénonce le détournement de masques de protection.

Tous les syndicats tirent dans le même sens : Delphine Ernotte et son équipe sont incapables de concilier les missions d’information de FTV et les obligations de protéger les salariés.

Les exemples de dérive dans une entreprise avec une hiérarchie nombreuse et confinée aux abonnés absents, sont légions :

Lundi : Ernotte annonce que les masques sont obligatoires.

Mardi : Ils ne le sont plus.

Mercredi : Des masques sont envoyés en outre-mer pour les salariés.

Jeudi : Ils sont – au choix des directeurs du Siège – soient détournés par la douane et re-routés vers les hôpitaux, soient purement et simplement volés.

Volés ? Où est la plainte déposée en totale transparence ?

Re-routés par la douane ??? Depuis quand c’est la mission des gabelous ?

Nous sommes certes confinés mais toujours Européens et la liberté de circulation du matériel de sécurité est toujours en cours.

Dans un cas comme dans l’autre, il y a un problème de transparence.

La vérité, et la CGC le dit, c’est que les masques ne sont jamais partis pour l’outre-mer.

Ils ont été donnés le 19 mars aux hôpitaux de Paris en fonction d’une demande du gouvernement en date du 13 mars. Ils ne seraient donc jamais partis, jamais volés, jamais re-routés par la douane.

Serait-ce en toute transparence la triste vérité ?

Ernotte a perdu l’occasion d’une très belle désobéissance civile au profit de ses personnels outre-mer, eux-mêmes salariés du service public en contact avec d’éventuels porteurs.

Il vaut mieux se faire mousser à Paris que d’assurer la sécurité des personnels, surtout ceux d’outre-mer qui ne comptent décidément pas pour la présidente et sa cohorte maigrichonne de fidèles vassaux.

Depuis le début du confinement combien de reportages concernant le COVD19 dans les outremers sont passés aux JT de F2 et F3 à 20h00 ?

Réponse : 1.

Vous avez bien lu : Un. (2 à la date du 24/03)

Et à la diffusion de ce reportage unique, F3 a titré en localisation bas d’écran :

CAYENNE (ILE DE LA RÉUNION).

On ne l’invente pas, la capture d’écran nous renseigne sur la réalité du Pacte de Visibilité.

Qu’en pense la ministre cosignataire dudit Pacte ?

Nous serions heureux de le savoir…

 

 http://adapfrance.blogspot.fr/

 

Previous post

Le Pape invite les chrétiens à réciter le Notre Père à midi

Next post

Non Jacob Desvarieux n'est pas infecté

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *