Culture

France Télévision a peur du Noir

Le législateur, après bien des errements, avait décidé de lui confier la représentation, dans l’audiovisuel public, des outremers. Une chaîne carrefour pour les outremers et une chaîne vitrine pour les français de l’hexagone.

 Mais la plupart des cadres de France Télévisions ont vu l’opportunité de berner les ultramarins.
On y a donc nommé des directeurs, des cadres, des rédacteurs en chef, basés à Malakoff, qui n’avaient aucune idée de ce que sont les outremers.

Ils ont improvisé des émissions, des rendez-vous d’information, des journaux, en s’aidant de ce que les stations, aujourd’hui, Premières, produisaient dans leurs îles respectives.

 Ces usurpateurs ont conduit la chaîne au désastre : à peine 45 000 téléspectateurs pour 67 millions de citoyens français.
Les cadres supérieurs blancs ont donc décidé de fermer la chaine… Sans imaginer qu’en faisant appel aux compétences des ultramarins, il était possible de mettre en place une chaîne de télévision authentique, réelle, s’appuyant sur de vrais talents et non des ambitions démesurées et hors de propos.
Ben non, d’incompétences en fautes de programmations, de rédactions bidons en cadres inutiles, de directeur kanak en rédacteurs en chef bombardés directeurs, est apparu à la place de RFO, un magma glauque, un marécage où la Reine de France Télévisions distribue des galons comme à des maréchaux d’opérette.

La dernière note fait état de la nomination comme directeur de l’Information des outremers, d’un blanc, ancien animateur radio, journaliste léger, rédacteur en chef-laquais à la barbe blanche, connu pour ses fêtes à paillettes en Martinique et ses amours fracassantes avec un ancien dictateur déchu d’une demi-île de la Caraïbe. Voilà pour la carrière mythomaniaque du nouveau directeur.

L’autre directeur blanc est celui de la rédaction. Il n’a jamais mis les pieds outremer. Il ne sait pas ce que c’est qu’est un tropique.
Son job a toujours été de faire des tableaux de service et des enquêtes de police. Viré de la rédaction en chef France 3 de Nancy pour avoir espionné et réalisé des dossiers sur des journalistes communistes, son ami d’école, directeur de la rédaction, l’a récupéré et nommé dans une structure s’occupant des outremers, sans savoir de quoi on parle !
Et puis le petit dernier qui va être nommé dans les prochaines semaines se prend pour un journaliste mais n’est qu’un flagorneur ministériel qui sévit dans ce monde de stagiaires filles d’une rédaction internet…
Ce triumvirat sans imagination, est donc le support de la future représentation des outremers dans France Télévisions !!!
Trois blancs dans un Monde Noir et Coloré dans lequel les dirigeants de France Télévisions ne puisent ni cadres, ni animateurs, ni journalistes vedettes.

France Télévision a peur du Noir. Oui, c’est du racisme et du mépris.
Ce triumvirat avait été embauché et placé-là pour faire la carrière d’un réunionnais, devenu député européen macronien de circonstance après avoir été socialiste et républicain, en jouant de ses fonctions de directeur de l’Information.
Car ce groupe, augmenté de quelques cadres, est une vraie cellule de combat de La République en Marche, couvée par la ministre des outremers à la veille des municipales.

Comme si dans l’histoire de l’audiovisuel public, noyauter politiquement une telle structure, avait apporté quelque chose.

En attendant, à Malakoff, le parfum des outremers se dilue de plus en plus dans des effluves nauséabondes… Des reportages imaginaires sont tournés par une rédaction en panne de talent, « goodlife et lifestyle » comme si c’était du journalisme et comme si, parce qu’ils ne connaissent rien d’autre, les directeurs de la rédaction bidon s’occupaient des ultramarins vivant en métropole comme un nouveau continent à découvrir…
Outremer, ce sont des équipes de tournage de la société privée EDEN, liée au susdit député européen, qui officient sans rien demander aux stations Premières…
Tous ces reportages sont destinés à une émission, LTOM… Elle sera diffusée à 8h40 sur France 3 tous les jours… Une quarantaine de minutes…
Non mais franchement : la représentativité des outremers ?
Des reportages sur des noirs ou des bronzés, faits pas des blancs, montés par des blancs réalisés par des blancs, commandés par des blancs, à destination d’un public de blancs inexistant !! Il y a quelqu’un que cela ne gêne pas ?
Et puis les noirs qu’on va montrer : vous croyez qu’à cette heure-là, le matin, il y a des gens qui regardent la télé sur la 3 ?
Previous post

Femme de Guadeloupe, la véritable Mathusalem ?

Next post

Tu me frappes... STOP !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Kant Lebeau
    septembre 4, 2019 at 12:28 — Répondre

    Ce qui me surprend encore plus est que l’article n’est pas signé donc on ne connait pas l’auteur. Peut-être un blanc qui n’a pas eu sa promotion!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *