Société

France Ô : Dégraissage massif en Janvier !

 … Dire vrai n’est pas une habitude dans la Grande Machine de France Télévisions.
Se lever et dire ce qui se passe réellement est juste un devoir citoyen n’est-ce pas ! Alors, paisiblement, sans rien attendre, juste avec des mots, je dis ce que je vois.

A Malakoff, les outremers attendent, en colère mais une fureur éteinte : plus personne ne leur répond….
Faute de réels directeurs, quelques kapos font régner l’ordre et la peur comme ce manager à la petite semaine, qui surveille les horaires, les journalistes, les JRI, les présents, les absents, les rebelles, les soumis, les retardataires…
Là, le manager s’occupe : il informe les rédacteurs-en-chefs des stations d’outremers qu’ils peuvent faire plonger leurs journalistes  » s’ils sont en semaine de quatre jours et qu’ils bénéficient du Forfait-jour « …
Une croisade passionnante à l’heure où la Grande Machine déraille complètement.
Et puis de toute façon, les rédacteurs-en-chef d’outremer ont suffisamment de souci à faire un journal tous les soirs sans un rond et souvent sans journaliste ou sans rédacteur-en-chef et dans la négociation permanente avec leurs troupes !
Plus de budget et en fin d‘année tout le monde doit avoir pris ses vacances : il n’y a donc plus personne dans les rédactions.
Plus de pigistes, plus de CDD… Alors, le petit manager… de Malakoff tourne comme un hamster fou dans sa roue… Un exemple de la dinguerie sociale qui gagne Malakoff…
C’est étrange et humain de voir ce type de comportements dans la catastrophe sociale qui s’annonce à France Ô.
A Malakoff, pas de gilets jaunes, alors que le directeur général exécutif chargé des outremers est absent intellectuellement et souvent physiquement.
Le DRH a la tête sur cette plage du Sud du Brésil qu’il adore, sans ses dossiers
Pourtant, dès le mois de janvier, 110 emplois sur 330 devraient être été supprimés à Malakoff sans en connaitre les modalités : des précaires, des pigistes et des salariés ! Mais lesquels ? Les managers vont les pousser dans l’escalier ?
L’information est pour l’instant tenue sous le boisseau et on peut toujours continuer à gloser sur l’avenir bouclé de la chaîne France Ô…
Au Huitième étage du donjon de la Reine, on envisagerait de mettre en place un plan, des plans de formations… Pffff…. 
Deux exécuteurs ont été nommés : Eric Barraut, ce directeur déchu à la Réunion et Fred Ayangma, un Grand Chambellan oublié au placard.
Ce dernier devrait assumer la direction du nouvel établissement régional. Un établissement sans diffusion puisque les techniciens devraient partir, rattachés au Siège en particulier la Régie finale.

Il restera une rédaction temporaire, une production inexistante… enfin un truc croupion et d’ici le départ de la PDG, dans quatorze mois, les outremers auront cessé d’exister. Et quand Malakoff tremble de fièvre, les neuf stations Première tremblent de fièvre.Voila un sujet de discussion pour les séminaires des Directeurs Régionaux ultra marins et des Rédacteurs en chef qui débutent ce lundi. Séminaires opportunément réunis avant la Noël histoire de pouvoir faire les courses. Ah oui… aucun ordre du jour prévu !

 

Blog ADAP

Previous post

Une defaite humiliante pour les Gwadaboys

Next post

LA MARTINIQUE ACCUEILLERA EN 2019 L’ASSEMBLÉE DES MUSÉES DE LA CARAÏBE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *