Divers

Victime de racisme mais exclu par l’arbitre…

Mercredi soir, le réceptionneur de Tours a quitté le parquet de l’Olympiakos, avant la fin du premier set de ce match de la Challenge Cup, excédé par des « ouh ouh ouh » à chacune de ses prises de balles. L’arbitre, le Bulgare Milan Todorov aurait pu interrompre la partie et demander l’arret des cris… Il a choisi de l’exclure, lui la victime, appliquant à la lettre le règlement.
Privé de son meilleur joueur, le Tours Volley Club a complètement perdu pied.
«C’est terrible, a déclaré Pascal Foussard, le directeur général du club. Peut-être que Nathan aurait du attendre l’autorisation de l’arbitre avant de quitter le terrain mais ce qui s’est passé est inadmissible. Il a terminé le match seul dans le vestiaire. Il risque en outre une suspension automatique pour le match retour. C’est une aberration et proprement écœurant. Tout le club soutient Nathan et attend une réaction forte de la Confédération européenne de volley (CEV).»
Laura Flessel, ministre des sports lui a apporté son soutien : « Je tiens à apporter mon total soutien à Nathan Wounembaina après les incidents inacceptables survenus hier lors du match contre l’Olympiakos. Le racisme n’a de place ni dans le sport ni ailleurs ». Les Présidents de la Fédération Française de Volley et de la Ligue Nationale de Volley ont aussi réagi aux incidents parvenus lors du match, les deux instances apportant leur soutien au joueur et au club ainsi que les élus locaux.
Previous post

Johnny Hallyday reposera à Saint Barth

Next post

Benjamin Mendy : Je ne suis pas à vendre (en Libye)

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *