Divers

Et j’irai cracher sur vos tombes…

BLACK M  au MEMORIAL ACTe pour le 27 mai ? Et aussi au cimetière d’esclaves de Sainte-Marguerite du Moule, en Guadeloupe, qui fait partie des trois cimetières d’esclaves les plus importants étudiés dans le monde à ce jour, avec celui de New York et de Barbade ?

TIRAILLEURS

@lagrandeguerreleblog

Son concert prévu à Verdun le 29 mai pour les commémorations de la bataille de Verdun ayant été annulé, le rappeur est libre de tout engagement. Il avait promis que «  si le public est chaud, il donnerait tout »

Pourquoi une fête ? Pourquoi Black M ? Pourquoi une tête d’affiche ? Les associations avaient annoncé la couleur.

« BLACK M, comme les autres chanteurs rappeurs, ne crache-t-il sur les valeurs de la République ? C’est comme si on disait aux morts de la 1ère guerre mondiale : «  j’irai cracher sur vos tombes ». Nous ne voulons  pas que des teuffeurs organisent une rave-party sur les dépouilles de nos ancêtres.

Ce concert  programmé était-il comme la transgression du souvenir sacré de ceux qui sont morts ? Dans «  Désolé », sorti en 2010, tube du groupe Sexion d’Assaut, dont il était membre, on entend «  je me sens coupable quand je vois ce que vous a fait ce pays de Kouffars »  ( mécréants )

Dans « ma vie », reprise de Doc Gyneco, il lançait «  les youpins s’éclatent et font les magasins ». Ce titre avait d’ailleurs été interdit en Belgique.

Avec « On t’a humilié », un autre membre du groupe, Maître GIMS, était encore plus explicite. «  Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique ».

Pour certains, le rappeur était envoyé en mission cracher sur les lieux de mémoire. Mais laissons au public la responsabilité d’adhérer ou non à cette nouvelle poésie urbaine. Certaines analyses sont encore plus décapantes.

Le 29 mai, n’ est pas la fête de la Musique, mais la commémoration de la bataille de Verdun.

Pourquoi a-t-il accepté de participer à cette commémoration ? «  C’est de la scène et c’est quelque chose que j’aime énormément, alors je réponds présent. Tout simplement ».

Pas le moindre mot sur l’objet de la commémoration. C’est un show comme un autre. C’est même l’occasion de faire la promo de son nouvel album.

Black M répondait même à ses détracteurs. «  Je les invite à venir me voir qu’ils aiment ou pas ma musique ».

Mais lors que fête-t-on à Verdun ? Ses 306 000 tués ?

Que fête-t-on ? Ses 406 000 blessés ?

Que fête-t-on ? Ses 700 000 vies brisées ? Ses centaines de milliers d’enfants laissés orphelins par la guerre ?

Est-ce que « Sur la route » de nos pères, des tirailleurs sénégalais entre autres, puisque Black M se revendique comme héritier de ces tirailleurs sénégalais «  il y a eu du move, oui, de l’aventure dans l’movie, une vie de roots », pour reprendre les mots de sa chanson, s’énervaient ses détracteurs.

Car le plus inquiétant, ce n’est pas la prise de position de Black M (sans lui faire injure, on peut comprendre que le symbolisme d’une telle manifestation mémorielle lui ait échappé ), mais le fait que ces concerts sont décidés au plus haut sommet de l’Etat.

Désolée , dit une internaute, un rappeur c’est inapproprié, et pourquoi pas tant qu’on y est des danseuses du Lido ?

lanmou-ba-yo-2016

LANMOU BA YO , association mémorielle en Guadeloupe, pour les commémorations du 27 mai dans les cimetières d’esclaves, associe trois temps :

–        le Temps profane, c’est le temps de la rencontre avec le peuple, c’est le temps du débat, des échanges

–        Le Temps de la création et de l’imaginaire ( Il permet aux artistes d’afficher à travers leurs œuvres, leur volonté d’affiliation)

–        Le Temps sacré (Il s’attache à créer le lien symbolique entre nous et nos parents). Il met en œuvre les rites de communication avec nos aïeux, d’où la notion de cérémonie sacrée du 27 mai.

Oui, le terme sacré est employé par les défenseurs des liens de mémoire. Celui qui méprise le passé est indigne du présent.

SM1

 

Previous post

CE SOIR A LA MEDIATHEQUE DU GOSIER

Next post

LA TNT HAUTE DEFINITION : une différence de traitement pour la diffusion en Outre-Mer

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *