Divers

ESPÉRANCE BANLIEUES : le livre-interview d’Harry Roselmack

Rencontre avec Harry Roselmack auteur d’un livre réflexion sur le système éducatif et l’exemple d’une école hors contrat à Montfermeil dans un quartier difficile.

Partant du constat que de nombreux enfants des banlieues sont en échec scolaire, l’école associative Alexandre Dumas de Montfermeil créée par la Fondation Espérance banlieues se distingue par la priorité accordée à la maîtrise de la langue française et ses méthodes éducatives innovantes.

Les auteurs : Harry Roselmack et Eric Mestrallet

Les auteurs : Harry Roselmack et Eric Mestrallet

Cette expérience est racontée dans un livre-interview qui nous fait découvrir l’intérieur de cette école : lever du drapeau, amour de la France, vouvoiement, port de l’uniforme, équipe d’élèves inter-âge du CP à la 3ème assumant des responsabilités de service et de solidarité.

Co-auteur du livre en compagnie d’Eric Mestrallet chef d’entreprise et fondateur de l’école, Harry Roselmack, journaliste à TF1 est le parrain de cette école pilote. « J’ai découvert l’école par l’intermédiaire d’une jeune fille élève de l’établissement qui désirait me rencontrer. Les événements de janvier montrent la situation préoccupante du vivre ensemble en France. Nous avons des jeunes déscolarisés qui ont perdu la foi non seulement en l’institution scolaire mais en la société de manière générale. Ici ils apprennent à la fois les savoirs de base et les valeurs communes du pays. »

« J’espère tout simplement montrer qu’il y a d’autres modèles pédagogiques à proposer. Une implantation aux Antilles est tout à fait envisageable dans certains quartiers. L’éducation nationale ne peut pas proposer un enseignement individualisé : se recentrer sur les apprentissages fondamentaux et maîtriser l’histoire de France ».

Sa fonction de journaliste ne lui parait pas incompatible avec la publication de cet ouvrage : « L’important est de proposer des initiatives qui proposent un avenir aux jeunes des banlieues de la République. L’assimilation ne veut surtout pas dire perdre ses origines; Les jeunes doivent avoir envie de participer positivement à la vie de la Nation ».

Livre Harry co edition conversion rvb en cmjn par edition convertir profil (1)

 

Previous post

NOLA CIRCUS : Les sportifs deviennent acteurs !

Next post

GUADELOUPE: Après la salade niçoise, voilà la salade guadeloupéenne

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *