Divers

ERIKA : Que d’eau, que d’eau !

Si Dany la dépression tropicale de la semaine dernière n’avait été qu’à peine ressentie en Guadeloupe, il n’en a pas été de même pour Erika qui a dépassé en intensité  les prévisions de Météo France. Les prévisionnistes expliquent cet écart entre ce qui avait été prévu et ce qui s’est passé par le fait que les prévisions sont données à titre indicatif, mais qu’elles peuvent varier en intensité, à la hausse ou à la baisse en fonction de paramètres qu’il convient d’analyser pratiquement heure par heure.

En ce qui concerne la Guadeloupe, c’est surtout la pluie qui fut à l’ordre du jour en cette journée de jeudi avec quelques montées des eaux à Pointe-à-Pitre, à Basse-Terre et dans certaines communes de l’Île. On a pu noter également quelques rafales de vent, accompagnées d’orages et d’éclairs, mais sans que la circulation soit pertubée pour autant. Simplement, des ralentissements ont eu lieu par endroits à Jarry par exemple.

@Alain Hannibal

@Alain Hannibal

Par contre la route de la Traversée (route des Mamelles) a été obstruée par un éboulement qui a nécessité l’intervention de Routes de Guadeloupe pour remettre le trafic en marche.

Les îles du Nord, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont fait face à des vents de 80 à 90 km/heure sans que l’on déplore à l’heure ou nous écrivons des victimes, ni de dégâts particulièrement importants.

Par contre les informations provenant de l’île de la Dominique sont plutôt alarmantes. On note semble t-il deux morts, cinq disparus et de nombreuses habitations dévastées.

Previous post

LES CHIFFRES DU CHÔMAGE DU MINISTÈRE DES OUTRE MER

Next post

A LA CONQUÊTE DE L'OR AU KAZAKHSTAN

hugo FRAN

hugo FRAN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *