Société

ERIKA : LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE S’ORGANISE

Après l’annonce par le Premier ministre de la Dominique Roosevelt Skerrit du lourd bilan du passage d’Erika avec plus de 20 morts et une dizaine de disparus, la solidarité internationale s’organise.

Après la demande formulée par la ministre des Outre mer au préfet de la Martinique pour une reconnaissance aérienne effectuée en hélicoptère pour évaluer les dégâts, la Martinique a lancé l’Opération Solidarité Caraïbes avec une collecte de dons d’environ 7 tonnes recueillis pour une opération qui continuera jusqu’au 3 Septembre. Dans l’île sœur un comité « Solidarité Guadeloupe/Dominique » regroupant plusieurs associations sollicite les collectivités et la population pour l’île voisine sinistrée ainsi que le Secours Catholique. Les élues guadeloupéennes Marie-Camille Mounien et Marlène Mélisse ont déjà rencontré le Premier ministre de la Dominique, Serge Letchimy et le préfet de la Martinique se déplacent aujourd’hui 1er septembre pour organiser la suite des opérations notamment à petite Savanne et à Bagatelle. 

screen-shot-2015-08-29-at-11-22-33-am

L’ambassade des États-Unis à la Barbade a annoncé une aide humanitaire de 50.000 $, la Chine une contribution de 300 000 dollars, le ministère britannique de l’aide internationale a déclaré le déblocage de 300 000 £ (450 000 $) en aide humanitaire immédiate et un navire britannique fournissant les premiers secours, des torches et des civières, ainsi qu’un hélicoptère Lynx Mk 8 et des réserves d’eau douce. L’Organisation des États américains (OEA) a proposé son assistance. 4 membres de l’OMS, un médecin , un spécialiste de la santé environnementale et de deux ingénieurs sont sur place. L’UNICEF a fourni des kits d’hygiène ainsi que des comprimés pour la purification de l’eau. Enfin une équipe de l’Union internationale des télécommunications (UIT) de Genève doit aider au rétablissement des communications. L’ONU a remercié officiellement les gouvernements de la Barbade et de Sainte Lucie pour leur généreuse aide dans le transport des personnels et du matériel de secours.


 

Previous post

LE DERNIER PODIUM DE L'ETE

Next post

LES ARTISTES ET LA MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *