Société

Ericka Bareigts : l’égalité, c’est à la fois simple et compliqué

Il y a un mois, le remaniement ministériel a permis à la députée réunionnaise Ericka Bareigts d’accéder au poste de secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité réelle. Installée dans ses nouvelles fonctions, elle répond à nos questions.

97L : Serez-vous au diner du CREFOM ?

Bien sûr. Le rapport de Victorin Lurel sera remis officiellement au Premier Ministre. C’est un symbole fort pour les ultramarins car ils connaissent des inégalités de traitement devant l’emploi, la scolarité, la santé… Il s’agit de surmonter ces handicaps sur un quart de siècle..

97L : Pour vous qu’est-ce que l’Egalité réelle ?

Ecoutez c’est quelque chose à la fois de simple et de compliqué. Tous les français quelque soient leur territoire, leur origine, leur statut, sont français et ont le droit à l’égalité d’accès aux droits. Sauf que la réalité n’est pas ça. Il y a de par les territoires, les histoires, des choses à ajuster et c’est là qu’intervient l’égalité réelle. On fait des dispositifs différenciés, ce peut être soit plus de moyens soit des moyens différents, des expérimentations, des politiques différenciées pour pouvoir faire que tous les enfants aient les mêmes droits.

97L : Comment travaillez-vous ?

Rattachée au Premier Ministre, ma mission est interministérielle. J’ai la chance de bénéficier de l’appui des administrations centrales chargées des politiques sociales, de l’urbanisme, de l’habitat, de l’éducation nationale.

97L : Que répondez-vous aux détracteurs de votre portefeuille ?

Je n’aime pas la polémique mais je vais vous répondre. Je peux comprendre que la dénomination d’un nouveau secrétariat puisse poser question. Victorin Lurel rappelait que le président de la République connaît ses classiques. J’invite ceux qui s’interrogent à consulter les auteurs sur l’égalité : Condorcet, Marx, Amartya Sen qui ont réfléchi sur ce sujet… On n’a pas de baguette magique mais on fait des propositions. Ensuite je suis sur une mission concrète : un projet de loi égalité réelle outremer, un projet de loi Egalité et citoyenneté avec Patrick Kanner et Emmanuelle Cosse bientôt, une réunion du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté CIEC qui se réunit en avril : 65 propositions pour tout le territoire et la nécessité d’établir un bilan avec des choix à faire. On est sur des choses concrètes et je pense que c’est un travail nécessaire qui demande beaucoup de concertation.

Previous post

La sur-rémunération des fonctionnaires ramenée à 20 % ?

Next post

Le 1er Café Obama le 25 mars à Bordeaux

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *