Culture

EN QUÊTE… DE VÉRITÉ INCOMPLÈTE SUR D8

Hier sur D8, l’émission «En quête d’actualité» : pistons et privilèges, ces avantages qui coûtent cher à la France nous a donné un modèle de poncifs et de parti pris sur ces fonctionnaires qui travaillent outre-mer.

Salaire majoré de 50 %, réduction d’impôts de 30 %, plusieurs jours de vacances en bonus avec billet d’avion aller-retour offert, tout l’arsenal du parfait privilégié pour un journaliste en quête de sensationnel.

avantages

Avec une moyenne à la Réunion de 3 fonctionnaires /1000 habitants contre une moyenne nationale de 2 fonctionnaires 1/2 pour 1000 habitants, filmer une hôtesse d’accueil pourtant à son poste et s’occupant en attendant le public en la faisant passer pour dilettante montrait que ce reportage serait à charge. Marc Laffineur auteur d’un rapport controversé est présenté à l’aide d’images d’archives comme ayant vécu l’enfer en Martinique lors de sa venue en 2003. Et s’il conclut que l’abattement fiscal de 30 % n’a plus de raisons d’être, il indique aussi que « les effectifs (des collectivités) ont augmenté de façon excessive notamment en raison d’un contrôle défaillant de l’État ».

De plus, alors que le journaliste proclame qu’une économie de 1 milliard serait ainsi réalisée pour les contribuables, le rapporteur du projet n°1094 indique que « l’objectif poursuivi par la Commission des finances n’est pas de remettre en cause la solidarité nationale en faveur de l’outre-mer. Les réformes proposées visent à redéployer la dépense publique outre-mer afin de permettre un réel développement économique et social. Tout économie réalisée devra être réinjectée outre-mer afin de financer des équipements structurants ».

Marie à la mairie de Sarcelles pose son congé bonifié du 7 décembre au 3 février et coûte cher à la collectivité. 19 familles pour la Guadeloupe, 11 pour la Martinique. Aucune explication sur la présence massive d’antillais à Sarcelles, banlieue difficile qui est bien sur le futur lieu de résidence de notre journaliste. Et combien ces vacances couteraient-elles si les billets n’étaient pris en charge ? N’y a-t-il pas une problème sur leur prix  ?

Une professeur des écoles, venue « spontanément » à la Réunion, découvre avec stupeur son salaire majoré de 1000 €. Aux dires du reportage, seuls les produits laitiers coûtent 3 fois plus cher que dans l’hexagone. Mais qu’est-ce qui justifie ce coût ? Il est aussi dommage de ne pas citer les mobilisations des collègues autochtones pour éviter que les jeunes enseignants réunionnais ne soient mutés en région parisienne. Avec sa splendide vue sur mer, la pédagogue fait des envieux. Au fait, ses impôts locaux sont-ils allégés eux aussi ?

Yves Jego est interrogé. Pas un élu ultramarin n’a droit à la parole. Dans ce box des accusés, l’avocat est commis »out ». Point d’ultramarin refusé dans une collectivité territoriale afin d’éviter de prendre en charge son congé administratif et des difficultés d’obtention importantes selon les administrations. La bonifiée fait la bise à la responsable ressources humaines et se pavane devant son calendrier. Les locaux des îles eux sont à la retraite et profitent de leurs rentes. Une vie de plage, de farniente et de rêve aux frais du contribuable… français sous-entendu.

A voir donc pour comprendre ce qu’est une info partielle.

 

 

Previous post

CTM : RENCONTRES ENTRE EXECUTIFS ET ORGANISATIONS SYNDICALES

Next post

LES RECETTES...POLITIQUES DE BABETTE

Joël DIN

Joël DIN

1 Comment

  1. Nèg MAWON
    novembre 6, 2015 at 02:55 — Répondre

    Bing bang ! …

    Liste des 200 médias les plus aidés par les pouvoirs publics.
    Ces subventions sont un véritable scandale : elles amoindrissent le sens critique des médias, leur permettent de reporter toujours plus des réformes pourtant nécessaires, représentent une distorsion de concurrence vis-à-vis de ceux qui veulent rester indépendants, souvent moins riches, et leur répartition entre supports aidés pose question. … http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2014/05/05/aides-a-la-presse-les-200-titres-les-plus-aides_4411929_4355770.html

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *