Divers

Réunion : 300 € d’achat de boites de sardines pour tenir lors du cyclone Berguitta

On croyait les queues vues en Guadeloupe et Martinique avant Irma pour des achats compulsifs d’eau, piles et surtout produits sans nécessité preuve de l’inadaptation des antillais à leur environnement quotidien. Il semblerait que les réunionnais ne soient pas plus prévoyants et tout aussi égoïstes (à en croire les rayons vides).  L’égalité réelle entre nos îles !

Dans tout le département, on a assisté aux razzias sur les packs d’eau et autres boissons dans des proportions démesurées. On aurait cru que le cyclone du siècle allait s’abattre sur la Réunion et qu’il s’agissait de tenir un siège de plusieurs mois. Mais la palme revient incontestablement à un réunionnais résidant dans l’est de l’île.

On l’a entendu sur Radio FreeDom, se plaindre de ses achats précycloniques. Craignant les conséquences de Berguitta, il avait prévu ses achats de boîtes sardines indispensables pour son rougail sardine ou sa sauce sardine.

Un prévoyant penserez-vous. Oui mais voilà ! Pas de catastrophe majeure dans le ciel et avec sa facture de 300 euros, il s’interroge : « J’en ai pour des mois à en manger. Je vais peut être en distribuer autour de moi… »

L’histoire peut prêter à sourire, elle n’est pour nous pas plus extraordinaire que celle de cette dame à Petit Bourg achetant des surgelés en prévision de Maria mais ne possédant qu’un micro-onde, cet homme à Saint Martin s’insurgeant du black-out post-Irma, cette famille au Lamentin en Martinique sans radio « coupée du monde »  l’antenne parabolique déviée… Tous les signes d’un déni de réalité locale. Mais après tout, dans les Outre-mer, nous sommes bien en pleine période de soldes d’hiver selon les devantures… Puis viendront les vacances d’été…

 

Previous post

Décès de Guy Lefèvre, artiste maître verrier d'origine réunionnaise

Next post

Stop à l'empoisonnement des habitants de Martinique et de Guadeloupe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *