Divers

Emeric Renard : de la CCI de Pointe à Pitre à l’université de Denver

Emeric Renard, étudiant en commerce a choisi d’étudier à Denver. Des extraits de son entretien « How to immerse yourself in a new culture » pour le CU Denver Today sur son parcours d’étudiant et d’athlète.

J’ai grandi en Guadeloupe dans les Caraïbes, à Baie-Mahault. Mon frère aîné était un nageur et m’a initié à ce sport des mes 4 ans.

J’ai commencé mes études à l’EM Strasbourg Business School. Dans le cadre de mon diplôme en finance, je devais étudier à l’étranger pendant un an dans une université partenaire. Je voulais me plonger dans la langue anglaise et m’adapter véritablement à la culture américaine. J’ai donc décidé de venir à CU Denver. Je savais que j’adorerais cette ville et ce choix s’est révélé être judicieux.

 Je cherchais des organisations étudiantes auxquelles je pourrais adhérer, un groupe de personnes partageant les mêmes intérêts que moi, mais qui me mettraient au défi d’essayer quelque chose de nouveau.

@CU Denver Swim Team

Avant d’arriver aux USA, je me disais que je pourrais y découvrir un sport comme le baseball ou le hockey. Ce n’est que lorsque j’ai commencé à suivre le compte Instagram de CU Denver que j’ai vu que la natation en club était une option possible.

J’ai découvert le club et les installations nautiques et j’en suis heureux, car c’est devenu un espace d’intégration qui m’a vraiment aidé à m’installer dans la vie ici. La première compétition a également été mon premier événement au niveau universitaire, aussi j’étais assez nerveux. Heureusement, dès que j’ai plongé dans l’eau, tous mes appréhensions se sont envolées et je me suis concentré pour faire de mon mieux.
Obtenir cette première victoire et voir mes coéquipiers me féliciter était un sentiment formidable. Représenter l’école aux championnats nationaux et savoir que je contribue au succès du groupe est vraiment agréable.

Je souhaite continuer à acquérir une expérience que je n’aurais pas en France ou en Guadeloupe. Je compte donc rester aux États-Unis pour commencer ma carrière dans la gestion de patrimoine ou le conseil financier. Je suis bien à Denver et il serait plus facile de rester ici. Mais je suis toujours ouvert à de nouvelles expériences. Une chose est sûre : je trouverai une piscine où que je me trouve.
Previous post

Nina en quête d’absolu et de liberté

Next post

Parise Jeanne, une figure du Gosier nous a quittés

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *