DiversEvénements

El Diablo, converti à la banane de Guadeloupe & Martinique

La Banane de Guadeloupe & Martinique se la joue princesse de la Grande Boucle. Dévorée par les coureurs du départ à l’arrivée, petits et grands l’acclament au bord de la route, espérant pouvoir la goûter.

Comme toute star, elle a son chauffeur personnel. Vincent, le sympathique pilote, passionné de vélo, qui effectue son 1er tour, nous confirme son succès : « C’est de la folie depuis le départ de Bruxelles ! Tout le monde la réclame. On sent que ça ira crescendo jusqu’aux Champs Elysées le 28 juillet ». A la cotoyer au quotidien, il confie être tombé sous son charme.

@Vincent et son klaxon pour les 3480 km de course. Une belle aventure.

El Diablo de son vrai nom Dieter Senft, allemand d’origine, est lui un veritable mythe. Présent sur les routes du Tour depuis 1993 à deux exceptions près, il incarne le fanatique de vélo, prêt à passer 3 semaines à encourager les forcats de la route, surtout lors des étapes de montagne.

C’est entre Reims et Nancy à l’heure du déjeuner que nous l’avons rencontré armé de sa fourche. A partir des borborygmes prononcés, un mélange d’allemand, d’anglais indéterminé et de français hypothétique, il n’a pas été difficile d’adoucir celui qui se nourissait de sueur, de larmes et de souffrance. Approvisionné en fruit anti-déprime, il a décidé de voir désormais la vie en jaune. L’occasion était trop belle et méritait une photo.

Mission accomplie. Et une coupe de champagne à l’arrivée avec les charmantes hotesses pour célébrer cette conversion avant de repartir vers de nouvelles conquêtes !

Previous post

La FEDOM met en place un outil innovant sur les délais de paiement

Next post

Préparez-vous l’opinion publique à quelque chose de décidé en haut lieu par l’administration américaine ?

Joël DIN

Joël DIN

1 Comment

  1. […] – El Diablo, converti à la banane de Guadeloupe & Martinique […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *