Culture

Eclats d’Iles : une diversité des esthétiques

Jeudi 26 avril se tenait le vernissage de la première exposition d’œuvres d’artistes des îles de la Guadeloupe à la A2Z Art Gallery, spécialisée en art contemporain dans le 6ème arrondissement.

« Les îles de Guadeloupe, au carrefour d’origines multiples, sont porteuses emblématiques des cultures de la diversité ! » affirmait en préambule Georges Bredent, Président de la Commission Culture au Conseil Régional.

Anais Verspan invite à la réflexion sur le devenir de la société guadeloupéenne

La vocation d’Eclats d’Iles est de faire des artistes de la Guadeloupe les ambassadeurs des talents de l’archipel, présentant l’expression d’un art insulaire sous le prisme d’une richesse à découvrir et à partager par delà les frontières, nous transportant dans leurs univers caribéens.

Georges Bredent insistait sur cet aspect : « Ces îles (les Antilles) ont des choses à dire et veulent tordre le cou à une vision européocentriste du monde. Elles veulent dire aujourd’hui qu’elles ont leur part à amener à l’Art du tout monde, qu’elles ont des imaginaires qui n’ont rien à envier aux autres ».

Les peintres Joel Nankin, Alain Josephine, Ronald Cyril, le photographe Nicholas Nabajoth, la plasticienne Anaïs Verspan et l’artiste designer So Aguessy s’exposent jusqu’au 9 mai avant de céder la place dans un autre temps à d’autres artistes, installateurs, performeurs peut être. « Chez nous, il n’y a pas un seul son de tambour » indiquait George Bredent. « Le premier en appelle d’autres, en l’occurrence pour nous trois cette année » A découvrir sans bouder son plaisir.

Previous post

Franck Nicolas : son ultime composition "grève de la faim"

Next post

Sargasses : la Désirade bloquée

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *