EvénementsSociété

Donel Jack’sman : le racisme que j’ai subi est du racisme de luxe

Invité des GG grandes gueules, sur RMC, Donel Jack’sman, jeudi 3 janvier a bien voulu témoigner sur l’incident raciste dont il a été victime le 22 décembre dernier au théâtre de la Cité à Nice.

A Nice, Donel Jack’sman, lors d’un échange interactif, interroge les spectateurs sur leurs orientations politiques. Pour le Rassemblement National, un seul applaudissement. L’humoriste s’adresse alors á l’homme : « Les gens qui votent Rassemblement National, ce qui m’énerve, c’est qu’ils n’assument pas souvent. Lui, le monsieur, il a assumé et c’est cool ! »

Le spectateur lui lance alors : Sale Noir! Des rires génés fusent dans la salle, persuadée que cette scène fait partie du spectacle. Donel croit avoir mal compris : « Pardon? », L’homme persiste : Sale Noir ! L’humoriste reste interloqué un instant avant que le spectateur reprenne posément : « J’ai dit: sale Noir! ».

« Je lui ai fait répéter plusieurs fois pour être sûr de ce que j’avais entendu. À ce moment là, je suis totalement partagé. Sur scène, tout va très vite, j’ai une fraction de secondes pour décider si je lâche le micro et si je fonce sur cet homme ».

« Je ne pensais plus qu’on pouvait encore dire à quelqu’un en face. Pour moi, le racisme était surtout quelque chose de déguisé »…

Joëlle Dago-Serry, une des chroniqueuses de l’emission témoigne à son tour : « On dit que vous avez réagi admirablement bien. Peut-être, au contraire, auriez-vous du arreter votre prestation ? » avant de parler de son cas : « C’est depuis que je participe à cette emission que je me suis découverte uniquement comme noire. On me le rapelle à tout moment dans les tweets que je reçois ».

Donel n’approuve pas cette méthode : »J’ai décidé de ne pas le laisser gagner et faire pâtir le reste de la salle, qui n’avait rien demandé. J’ai continué mon spectacle pour ne surtout pas donner d’importance à cet individu. Je me suis dit juste : je ne vais pas le calculer. Je vais l’isoler ».

Il poursuit : »J’entends beaucoup de gens qui essayent de minimiser en disant ‘c’est un buzz, le racisme est fini’, mais c’est faux le racisme, n’est pas fini » mais il souhaite aussi relativiser la portée de l’incident, devant la multiplicité des réactions, parlant de « racisme de luxe ».

 » On m’a traité de sale noir. C’est bien sur une insulte raciste. Je porterai plainte pour le principe… Mais il faut penser à ceux qui subissent ces attaques au quotidien, et qui n’ont pas la possibilité  de se défendre, qui n’ont aucun moyen de dire stop ».

« Je viens de Villiers le Bel. On a souvent le fantasme que si c’était la communauté juive, ce serait monté très haut… Je suis tout de même content des prises de position de politiques comme Christian Estrosi. Au moins, il y a eu réaction… Je suis content car ça a cassé ce préjugé qui est qu’on ne s’intéresse jamais à nous ».

Previous post

DISPARITION INQUIÉTANTE En GUADELOUPE

Next post

France Tv : heureusement il reste l’Outremer pour rigoler. 

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *