Divers

DISPARITION DE RENÉ CAZIMIR-JEANON

Le journaliste René Cazimir-Jeanon est décédé ce mercredi, dans l’Hexagone, des suites d’une longue maladie. Ary Chalus salue l’homme de conviction, investi dans le décryptage de l’actualité.

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends ce jour le décès de René Cazimir-Jeanon.

Les conseillers régionaux se joignent à moi afin de rendre hommage au journaliste, à l’éditorialiste, au rédacteur en chef adjoint et à l’homme de conviction investi dans le décryptage de l’actualité, qui avait à cœurd’apporter une information simple et de qualité à l’ensemble des lectrices et lecteurs Guadeloupéens.

Véritable référence dans le milieu journalistique, je salue ce professionnel de l’information dont les qualités, telles qu’une exigence et une curiosité inlassable, lui permirent de briller tout au long d’une carrière professionnelle riche.

Sa plume incisive et ses mots tranchants, mais toujours à la recherche de la vérité, furent les marqueurs du style pour lequel il était reconnu, en parallèle de son expertise pour la vie économique locale et nationale.

Homme engagé, il s’était employé à la défense de nobles causes, notamment pour la drépanocytose auprès du Docteur Guy Mérault, chercheur à l’INSERM.

En ce moment douloureux, je veux exprimer à sa famille, ses amis et à tous ses collègues
de France-Antilles et de Nouvelles Semaine, mes sincères condoléances.

Previous post

Adieu Noël !

Next post

FIN DU CONFLIT AU PARC NATUREL DE MARTINIQUE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *