Société

Dire qu’on ne veut pas faire de télé avec des hommes blancs de plus de 50 ans est discriminatoire

… Les technocrates, demi-dieux de l’Elysée et de Matignon, ont asservi la politique à leurs intérêts.

Mais gérer la Cité est une science humaine et ce que ces technocrates imposent aux humains des lois et des taxes irréelles a une conséquence :  la révolte, la colère.

Dans le royaume fou de France Télévisions, seule plaie purulente de l’Audiovisuel Public, les 10 000 sujets savent bien… qu’il s’agit de la pire des périodes connues par l’audiovisuel public depuis sa création.

Car là, avec la Reine Ernotte, ce royaume a à sa tête, contre toute logique, une technocrate qui veut se piquer de politique et qui, parce qu’elle gagne 300 000 euros par an ne regarde plus la piétaille de France Télévisions…

Sans conscience, sans compétence, sa majesté des Mouches poursuit son œuvre.

A l’heure où l’Europe entière veut reculer l’âge de départ à la retraite jusqu’à au moins 67 ans, à l’heure où tous les pouvoirs politiques glorifient le travail des aînés en priant que leurs cotisations sociales tombent le plus tard possible, la Reine Folle annonce un plan de départs pour que 1000 à 2000 vieux partent le plus vite possible pour embaucher de 400 à 1000 jeunes formés au Numérik.

C’est clairement un acte discriminatoire ! Non seulement aux yeux ouverts des salariés mais aussi au regard de la Loi.

Vouloir et le dire haut et fort qu’on ne « veut pas faire une télévision avec des hommes blancs de plus de cinquante ans » est une discrimination de deux niveaux : l’âge et la couleur de la peau.

Vouloir renvoyer dans leurs foyers les personnels les plus âgés d’une entreprise est littéralement une chasse aux vieux et un acte discriminatoire. Surtout si une partie n’est pas vraiment volontaire pour partir.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme accueillera avec gourmandise le traitement de plaintes dans ce sens contre la Reine Folle, surtout dans le contexte d’une télévision de service public française où aucun journaliste d’une chaîne nationale n’est vieux, noir ou métis, ou aucun réalisateur, producteur, directeur n’est noir ou métis dans une non-représentation de la société française.

Une telle situation procède de l’entêtement et du militantisme…

La trêve de Noël, l’absence de réponse de la direction de France Télévisions, le silence lugubre sur le sort de Malakoff, les ambiances délétères des stations de France 3, le sort incertain des vieux…

Décidément, l’Hiver est bien gris sur le Royaume.

 

Blog ADAP

Previous post

Il ne suffit pas d’ajouter un KA à une musique pour que celle-ci devienne du GWOKA

Next post

La grande dame de retour chez elle

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *