Culture

Akiyo : Dimanche gras, résistance contre la répression

Durant le Mas 2019, AKIYO a dénoncé les problèmes sociétaux que rencontre la Guadeloupe et posait la question fondamentale : Ki Moun Ki Métalafé ?

Qui sont les responsables des problèmes d’eau? Et du chlordécone ? Qui laisse les sargasses polluer nos sols et nous intoxiquer ? Qui sont ces corrompus qui nous volent ? Qui sont ces multinationales qui nous poussent à la surconsommation? Qui laisse notre jeunesse en errance favorisant ainsi la violence ? Qui laisse notre système de santé nous tuer au lieu de nous sauver?

Voilà les questions que nous posions lors de la saison 1.

Aujourd’hui en 2020, rien n’a changé et durant la saison 2 de notre combat, nous nous demandons ce que nous Guadeloupéens faisons pour nous sortir de cette situation.

Nous devons être seuls maîtres de notre destin et c’est Ensemble que nous pourrons y parvenir.

Dimanche Gras 23 février 2020, Nous Guadeloupéens, nous résistons contre tout ce qui nous opprime.

LA RESISTANCE CONTRE LA REPRESSION

– KA NOU KA ?

Briser les chaines invisibles d’aliénation qui empêchent notre émancipation du fait du joug colonial.

– Nou Pé

Nous unir en tant que peuple guadeloupéen autour dune idée commune pour le devenir de notre pays

LA TENUE

FOUETTARDS

Costumes (pantalon chemise cravate ET veste) le tout est obligatoire pour représenter les grand patrons profitants et les politiques.

CORTEGE

– LA COIFFE (attention la coiffe est OBLIGATOIRE étant l’élément essentiel de la tenue) : une coiffe représentant le drapeau de la Guadeloupe (rouge, vert, blanc avec l’étoile jaune).
Au dessus de la coiffe, un livre noir ouvert avec une phrase marquée issue de la Constitution d’AKlYO (visible au local) et une lumière qui éclaire les écritures.
Autour de la coiffe, une chaîne qui fait tout le tour et qui est brisée en plusieurs points.

– LA TENUE : chemise longue manche ou chemisette et pantalon treillis militaire vert ou camouflage vert avec écussons et épaulettes sous forme de drapeau de la Guadeloupe avec écrit dans le dos en blanc ANNOU OZ POU BON.

Avoir à la main des fanions et des drapeaux de la Guadeloupe, plus il y en aura, plus l’effet visuel sera marquant.

MUSICIENS

– LA TENUE : chemise longue ou chemisette manche et pantalon treillis militaire vert ou camouflage avec écussons et épaulettes sous forme de drapeau de la Guadeloupe avec écrit dans le dos en blanc ANNOU OZ POU BON
La tête attachée en Jaune pour représenter la lumière et l’étoile du drapeau de la Guadeloupe.

IMPORTANT : chaque élément de la tenue est indispensable pour le message que nous voulons faire passer.

Merci de respecter la tenue comme elle vous a été expliqué.

Previous post

Guadeloupe : Crash d'un aéronef, plus d'espoir pour les 4 passagers

Next post

FO : DIRIGEANTS D'ICI ET DE PARIS, QUE CESSE LA DESCENTE AUX ENFERS DE LA STATION

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *