Culture

Diamant : Une remontée dans le temps

Foulez le sol en compagnie d’archéologues qui vous feront remonter le temps et vous livreront les dernières hypothèses de compréhension d’un site de l’epoque coloniale.

« Dans l’imaginaire collectif, la « maison coloniale » évoque une grande demeure, confortable et luxueuse, mais la réalité est souvent différente. De nombreuses maisons de maître restent somme toute assez modestes et ressemblent plus à des fermes françaises moyennes qu’à des châteaux…

L’habitation ne se résume pas simplement à la maison de maître ou à un édifice spécifique, mais comprend l’ensemble des bâtiments, domestiques et industriels, ainsi que les terres, les cultures, les esclaves, le bétail et tous les ustensiles nécessaires à la vie sur l’exploitation. On y cultive d’abord le tabac, puis l’indigo, la canne à sucre, le coton, le café et le cacao ». (In Situ Revue des patrimoines).

Ne manquez pas cette occasion unique de découvrir le quotidien des populations ayant vécues au Diamant il y a plus de 200 ans.

Previous post

UNE PETITION DU COLLECTIF ANTI-SARGASSES DE MARIE GALANTE

Next post

L’indépendance n’est pas la rupture avec la France c’est le changement de notre société pour que cessent la gabegie budgétaire, le pillage économique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *