Divers

DES LEUCEMIES AUX ANTILLES PAR MILLIERS ?

Les causes environnementales des cancers sont de plus en plus suspectées par les scientifiques, et ces derniers émettent des mises en garde en garde régulières. Pourtant vous vous souvenez de l’extraordinaire apathie de nos responsables politiques suite à la déclaration du Président de la République estimant que le lien entre chlordécone et cancer de la prostate n’était pas établi .

Consultons simplement le site de LA LIGUE CONTRE LE CANCER qui nous informe que le lien semble être établi entre l’exposition aux pesticides et certaines maladies humaines, notamment le cancer de la prostate et aussi les cancers hématopoïétiques. (Ces derniers sont une grande famille de cancers, regroupant notamment les leucémies).

Depuis les années 1980, les enquêtes épidémiologiques ont évoqué l’implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez les personnes exposées professionnellement à ces substances, en particulier des pathologies cancéreuses, des maladies neurologiques et des troubles de la reproduction. Ces enquêtes ont également attiré l’attention sur les effets éventuels d’une exposition même à faible intensité lors de périodes sensibles du développement ( in utero et pendant l’enfance).

Dans contexte, la DGS a sollicité l’INSERM pour effectuer un bilan de la littérature scientifique permettant de fournir des arguments sur les risques sanitaires associés à l’exposition professionnelle aux pesticides, en particulier en secteur agricole et sur les effets d’une exposition précoce chez le fœtus et les jeunes enfants.

D’après les données de la littérature scientifique internationale publiées au cours des 30 dernières années et analysées par les experts, il semble exister une association positive entre exposition professionnelle à des pesticides et certaines pathologies chez l’adulte : la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate et certains cancers hématopoïétiques ( lymphomes non hodgkinien, myélomes multiples). Par ailleurs, les expositions aux pesticides au cours de la période prénatale et périnatale ainsi que la petite enfance semblent être particulièrement à risque pour le développement de l’enfant.

PESTICIDE ET CANCERS

L’expertise collective a ciblé 8 localisations de cancers : 4 cancers hématopoïétiques, ainsi que les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes. La plupart de ces localisations avaient été identifiées dans des méta-analyses antérieures comme potentiellement associées à une exposition aux pesticides.

Cancer de la prostate

D’après les données de la littérature scientifique, une augmentation du risque existe chez les agriculteurs, les ouvriers d’usines de production des pesticides et les populations rurales ( entre 12 et 28 % selon les populations). Quelques matières actives ont été spécifiquement documentées, en population générale : clordécone, coumaphos, fonofos, perméthrine. Toutes sont actuellement interdites.

Cancers hématopoïétiques

Une augmentation du risque de lymphomes non hodgkinien et de myélomes multiples existe chez les professionnels exposés aux pesticides du secteur agricole et non agricole. Les pesticides organophosphorés et certains organochlorés ( lindane, DDT ), sont suspectés. Bien que les résultats soient moins convergents, un excès de risque de leucémies ne peut être écarté.

Les experts rappellent que « ne pas être en mesure de conclure ne veut pas dire obligatoirement qu’il n’y a pas de risques (Sauf en Guadeloupe et en Martinique ?).

Si certaines substances sont mises en cause, c’est qu’elles ont été le plus souvent étudiées que d’autres (en particulier dans le contexte des Etats-Unis) ; de nombreuses substances actives n’ont pas fait l’objet d’études épidémiologiques ».

Previous post

Avoir une chaine nationale juste pour les Outre-mer n'est pas indispensable

Next post

Franck Nicolas : Je ne conseille à personne d'entamer une grève de la faim

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *