Société

Des Collègiens lamentinois mobilisés pour la candidature de LA MARTINIQUE AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Les élèves du Collège Edouard GLISSANT mobilisés pour la candidature de LA MARTINIQUE AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Les élèves du collège Edouard GISSANT du Lamentin se sont envolés pour le parlement européen afin de présenter la candidature de la Martinique au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Dans le cadre de la valorisation de ce projet élaboré en concertation avec la population, un partenariat a été établi entre le Collège Edouard GLISSANT et le Parc Naturel de Martinique, porteur du projet pour la Collectivité Territoriale et l’Etat. Ce partenariat fait suite à la participation de l’établissement au premier défi académique UNESCO Junior, à l’issue duquel il avait été lauréat d’un des prix de la section « Collège » en 2016. Ce concours scolaire pluridisciplinaire, organisé avec l’Académie Martinique sur la thématique du Développement Durable, avait mobilisé de nombreux élèves invités à imaginer et produire un dossier montrant le caractère exceptionnel et irremplaçable d’un site de Martinique.

Dans le droit fil de la sensibilisation des jeunes à ce projet de territoire, les élèves martiniquais du programme ERASMUS+ « CliMates : together for the better » présenteront la candidature de la Martinique à l’UNESCO aux écoles partenaires d’Allemagne, d’Espagne, de Hongrie et d’Estonie. Ce moment d’échange se déroulera au parlement de Strasbourg en présence des Députés européens Maria HEUBUCH (Allemagne) et Louis-Joseph MANSCOUR (France).

L’inscription à l’UNESCO des « Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique“ est une action collective qui s’inscrit dans le cadre d’un projet de développement socio-économique du territoire martiniquais en harmonie avec la nature, la culture, l’environnement. Elle vise à renforcer l’intérêt faunistique, floristique et scientifique du « bien martiniquais ».

Ce projet structurant pour le territoire demeure candidat à la liste du patrimoine mondial en 2020. Il augure de perspectives essentielles de préservation et de mise en valeur de nos patrimoines culturels et environnementaux dans une dynamique d’ensemble.

Previous post

Douville : l'ONF contre le syndicat des petits planteurs de Ste Rose

Next post

Restaurants

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *