Société

DECOUVREZ LES DÉPUTÉS DES ANTILLES/GUYANE/REUNION

GUADELOUPE

 

1ÈRE CIRCONSCRIPTION : Olivier SERVA

  61,74%

Chers électeurs de la 1ère circonscription,
Je me joins à ma suppléante Marlène Miraculeux Bourgeois pour vous dire merci.
Merci à chacun des militants et sympathisants du mouvement Eko Zabym, forces politiques des Abymes, de Marie-Galante, de Morne-à-l’ Eau et de Pointe-à-Pitre. Vous avez été des Foumiwouj au combat sur tout le territoire de la 1ère circonscription pour convaincre la population. Le fruit de ce travail acharné s’est traduit dans les urnes.
Durant cette belle campagne, nous vous avons présenté notre programme et 61,74% d’entre vous y ont adhéré. Vous qui nous avez élus et ceux qui ont fait un choix différent, soyez assurés que nous ferons au mieux pour être à la hauteur de la fonction et porter au sommet les projets indispensables à l’avancée de notre Guadeloupe.
Olivier SERVA et Marlène MIRACULEUX BOURGEOIS.

2ÈME CIRCONSCRIPTION : Justine BENIN 

 64,26 %

64,26%
La victoire de la population! La victoire de la 2ème circonscription!
Rien de cela n’aurait été possible sans vous!
Merci!

 

 

 

 

 

 

 

3ÈME CIRCONSCRIPTION : Max MATHIASIN

  65,15 % 

Je voudrais remercier l’ensemble des électeurs et électrices de la 3ème circonscription… En 2012, après ma défaite, j’avais eu une pensée pour ma mère, permettez-moi de faire pareil cette fois…

Je remercie toute l’équipe de campagne. Nous n’étions pas nombreux. On nous a promis des soutiens qu’on nous a retirés, mais ça ne m’a pas découragé… J’ai eu le courage d’y aller.

Maintenant je pense travailler et mettre en oeuvre le programme que j’ai proposé. Je compte me battre… Je ne serai pas un Parlementaire béat. J’irai à l’Assemblée Nationale défendre les intérêts de mon pays et des guadeloupéens qui m’ont investi de leur Confiance »…

 

 

4ÈME CIRCONSCRIPTION : Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE

 61,61 %

Un grand et chaleureux merci à tous les électeurs qui ont choisi de faire de moi leur députée avec 62% des suffrages.

Je mesure la responsabilité de la fonction. Je mettrai toute mon énergie à vous défendre, à faire rayonner le Sud Basse-Terre et à améliorer le quotidien des Guadeloupéens.

Je veux ce soir saluer le grand député qu’a été Victorin Lurel. Cette victoire c’est aussi la sienne, la reconnaissance de son bilan et de son engagement au service du pays. Victorin, tu as tant fait pour nous, pour moi. Nous te devons tant, je te dois beaucoup. Demain, la Guadeloupe aura encore besoin de toi, de tes idées et de tes valeurs.

Je veux remercier également tous ceux qui m’ont accompagnée dans la campagne. Humbles militants pénétrés d’idéaux, sillonnant la circonscription sans relâche. Allant convaincre dans chaque ville, sur chaque place. Cette victoire, elle est pour vous.

Je voudrais aussi remercier fraternellement tous les élus et singulièrement les maires et Josette Bore-Lincertin qui m’ont accompagnée dans ce combat avec énergie et en fidélité.

Tout commence aujourd’hui, au service du pays.

Vive la démocratie et vive la Guadeloupe !

MARTINIQUE

1ÈRE CIRCONSCRIPTION : Josette MANIN

 54,85%

Pas de déclaration officielle

 

 

 

 

 

 

 

2ÈME CIRCONSCRIPTION : Nestor AZEROT

 55,78%

Pas de déclaration officielle

 

 

 

 

 

 

 

3ÈME CIRCONSCRIPTION : Serge LETCHIMY

 73,94% 

Je félicite les 21706 électrices et électeurs qui se sont déplacés pour aller voter et remercie très chaleureusement celles et ceux qui m’ont permis d’obtenir 74,01% des suffrages exprimés soit 15 114 voix. Je rends également hommage à mon adversaire. Soyez toutes et tous certains que je serai toujours votre porte parole et que le travail entamé continuera toujours avec la même détermination. Merci encore.

Félicitations à David Dinal et Justin Pamphile qui se sont battus avec force et conviction et obtenu des voix qui méritent toute notre attention. Bravo à Josette Manin pour sa victoire qui donne à la Martinique sa Première femme député compétente et déterminée !

4ÈME CIRCONSCRIPTION : Jean Philippe NILOR

 68,09%

Pas de déclaration officielle

 

 

 

 

 

 

 

GUYANE

1ÈRE CIRCONSCRIPTION : Gabriel SERVILLE

  51,33 %

Merci à tous les électeurs et les électrices qui nous ont fait confiance à Carine Sinai-Boussou et moi même pour porter nos valeurs à l’Assemblée nationale et continuer le combat commencé à vos côtés. Je veux remercier tous les électeurs qui se sont déplacés, peu importe leur choix, car ils ont fait vivre la démocratie. Je veux leur dire à quel point ils peuvent compter sur nous pour défendre sans relâche, avec conviction et détermination leurs intérêts pendant les 5 années à venir.
J’ai une pensée particulière pour ma mère, mon épouse, ma famille et mes proches qui ont du faire face à mes côtés à une campagne difficile. Je veux également remercier mon parti le PSG, mon équipe de campagne, ma suppléante lors de la précédente mandature Katya Bechet, mes amis du MDC, la présidente de mon comité de soutien, les militants et les bénévoles qui se sont battus sans relâche sur le terrain et sont venus à votre rencontre. Merci aux militants de Nouvelle force de Guyane qui nous ont rejoint dans ce combat. Merci aux candidats du 1er tour qui m’ont soutenu au 2nd tour, croyez que j’apprécie ces soutiens à leur juste valeur. Merci à tous ceux qui nous ont soutenu dans l’ombre et qui nous ont apporté une force inestimable. Cette victoire, c’est notre victoire collective, celle de notre projet pour la Guyane. Il est temps de commencer l’écriture de ce nouveau chapitre de notre destin commun.
Je sais pouvoir compter sur vous, comme vous savez pouvoir compter sur Carine et moi. Le temps de la campagne est fini, dés demain nous devons nous rassembler, nous unir, pour défendre ensemble notre si beau territoire.

2ÈME CIRCONSCRIPTION : Lénaik ADAM

   50,22 %

Pas de déclaration officielle

 

 

 

 

 

 

 

SAINT MARTIN ET SAINT BARTHÉLEMY

Claire JAVOIS

 54,73%

Mes chers amis,

Ce soir, je souhaite tout d’abord saluer chaleureusement Madame Inès Bouchaut-Choisy. Malgré nos différends pendant la campagne électorale, celle-ci s’est achevée dans la plus grande sérénité et dans le respect des convictions de chacune et je tiens sincèrement à remercier la candidate En Marche pour cela.

Le temps électoral s’achève ce soir, demain lui succèdera celui de l’action : je suis certaine que Madame Bouchaut-Choisy, représentante de Saint-Barthélemy au Conseil économique social et environnemental, est désormais prête à travailler avec la nouvelle députée de Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Et par avance, je m’en réjouis.

Ce soir, je veux remercier l’ensemble des électrices et des électeurs qui se sont rendus dans les bureaux de vote pour faire vivre la démocratie. Comme partout outremer, la participation reste faible sur nos territoires, aussi je ne veux faire preuve d’aucun triomphalisme ce soir.

Quel qu’ait été votre choix dans les urnes samedi dernier ou aujourd’hui, sachez que je serai une parlementaire au service de tous les Saint-Barths et de tous les Saint-Martinois, sans aucune considération partisane.

Je remercie avec la plus grande sincérité, toutes celles et tous ceux qui m’ont accordé leur confiance et qui m’ont placé en tête des suffrages dans notre circonscription. J’associe Micheline Jacques, ma suppléante, à ces remerciements chaleureux et je la félicite pour tout le travail qu’elle a accompli à Saint-Barthélemy pour défendre notre candidature.

Un mot également pour mon équipe de campagne : vous êtes des gens formidables, de belles personnes, et je suis plus qu’honorée d’être des vôtres. Je le répète : merci, mille mercis pour m’avoir portée et accompagnée tout au long de cette campagne avec votre énergie, votre bonne humeur.

J’aimerai remercier enfin celle et ceux qui m’ont accordé leur soutien pendant cette campagne : je pense à Madame Marthe January-Ogoundélé, dont la confiance m’est d’autant plus précieuse, qu’elle a essuyé les foudres de son parti pour avoir fait et assumé ce choix. Merci Madame, pour cette preuve de courage politique dont je me souviendrai toujours. J’en suis honorée.

Merci enfin aux Présidents de nos Collectivités et au sénateur de Saint-Barthélemy, dont la confiance m’honore et m’a tant portée. Cette victoire, c’est d’abord celle de vos projets pour Saint-Martin et pour Saint-Barthélemy. Les électrices et les électeurs vous ont en effet largement porté aux commandes de nos Collectivités en mars dernier. Il reste aujourd’hui à conforter ces projets au niveau législatif. Tel est mon rôle, celui d’incarner le relais institutionnel fort au service de vos projets.
J’ai conscience de la responsabilité qui pèse ce soir sur mes épaules. Vous pouvez compter sur moi et sur mon soutien indéfectible pour les porter au plus haut niveau.

Voilà des mois que nos territoires sont le théâtre de campagnes électorales et d’élections successives. Ce soir, ce cycle s’achève enfin, et je suis convaincue que nos Collectivités ont désormais besoin de stabilité politique et d’apaisement.

Les Saint-Barths et les Saint-Martinois peuvent être convaincus qu’ils disposeront demain au Palais Bourbon d’une députée loyale, en phase avec leurs exécutifs locaux et qui sera en mesure de défendre leurs projets et de se battre pour faire entendre nos spécificités.

Together, it’s time to act !

Je vous remercie.

REUNION

1ÈRE CIRCONSCRIPTION : Erika BAREIGTS

 65,83%

Chères Dionysiennes, chers Dionysiens,

Vous avez été 66 % à nous accorder votre vote. À vous reconnaître dans un projet juste et ambitieux pour Saint-Denis.

Vous avez choisi de me renouveler votre confiance pour vous représenter à l’Assemblée nationale pendant les cinq prochaines années et je veux très sincèrement vous en remercier !

Cette campagne a été un travail d’équipe, un élan collectif au service de Saint-Denis. Je tiens donc à remercier, en premier lieu, tous ceux qui ont animé, au quotidien, avec conviction et énergie, cette campagne !

Les très nombreux militants, tout d’abord, qui ont participé, avec tant de passion et d’enthousiasme, à notre dynamique tout au long de ces derniers mois !
Les membres de l’équipe de campagne ensuite – et je pense notamment aux élus – qui ont expliqué, sans relâche, notre bilan et nos propositions.
Je remercie sincèrement les membres de mes comités de soutien politique et de la société civile.
Enfin, je souhaite remercier les candidats qui se sont ralliés à mon projet après le premier tour. Ces personnalités de tous bords, de toutes couleurs politiques, nous ont rejoints pour que la voix de Saint-Denis soit encore plus forte à Paris. Et ce sera bien le cas !

Je suis touchée et honorée par ces résultats : j’y vois une confirmation pour le travail réalisé jusqu’alors. Votre vote est la boussole de mon action. Vous me donnez l’énergie pour continuer le combat avec la méthode qui est la mienne : respect, travail et efficacité.

Car, oui, il nous reste tant à faire !

Je pense, ce soir, à notre jeunesse, à nos familles, aux seniors, aux personnes handicapées: je veux défendre leurs intérêts et faire entendre leurs préoccupations, leurs aspirations et même leurs rêves à Paris.

Je resterai la députée que j’ai été : proche de vous, sur le terrain, accessible et disponible. Combattive et pugnace à Paris pour défendre vos intérêts.

Je veux faire rayonner, plus haut encore, le drapeau de La Réunion, notre île merveilleuse, symbole du vivre-ensemble, dans cette grande Assemblée nationale !

Je veux insuffler la fierté à chacune et chacun d’entre nous, fierté d’être Réunionnais, fierté d’être Français, fierté de notre culture, de nos valeurs, de nos idéaux.

Mes chers amis, ce sera une très grande fierté de porter la voix des Dionysiennes et des Dionysiens pour les cinq années à venir.

Ensemble, portons la voix de la Réunion !

2ÈME CIRCONSCRIPTION : Marie Huguette Antoinette BELLO

 73,59%

« Un grand, un immense merci à tous les électeurs et électrices qui ont permis d’atteindre un tel score. Je souhaite adresser un message personnel à tous nos militants qui n’ont pas compté leur temps pour construire ces résultats. Cette confiance renouvelée est un honneur. Le véritable sujet pour nous c’est surtout de s’assurer que le Président Macron est Réunion compatible. Cela signifie qu’il ait à l’esprit que tout est devenu prioritaire à la Réunion. Un président Réunion compatible doit comprendre notre histoire, notre géographie, notre situation qui demande des solutions adaptées. Interpréter à sa juste mesure l’abstention qui s’est tenue.  C’est l’envers d’une énorme attente.

Je fais ce soir une proposition, la création d’un collectif de députés de La Réunion. Qui pourrait avoir le mérite de défendre à Paris l’intérêt de la Réunion ».

 

3ÈME CIRCONSCRIPTION : Nathalie BASSIRE

 56,44%

« Je tiens en premier lieu à remercier l’ensemble des électeurs qui m’ont accordé leur confiance à l’occasion de ce second tour des élections législatives. Je respecte également tous les électeurs qui ont fait un autre choix, ou qui ne se sont pas déplacés. A ceux-ci, je leur dis que je continuerai à me battre pour leur redonner confiance. Je serai la députée de l’ensemble des réunionnais, et plus particulièrement de tous les Tamponnais, de tous les Riviérois, de tous les Entre-Deusiens et de tous les Cilaosiens. (…) Le résultat d’aujourd’hui signifie très clairement une rupture avec les pratiques d’antan telles que le clientélisme, les pressions, le manque de respect de l’adversaire surtout lorsqu’il s’agit d’une femme, le mensonge et les insultes. Pour ma part, je me tourne résolument vers l’avenir, avec à l’esprit la charge que les électeurs m’ont confié. Je mesure pleinement la responsabilité qui m’incombe dans un contexte politique nouveau sur le plan national. (…) Je m’engage à protéger les Réunionnais et à porter à Paris le projet que je défends dans l’intérêt du développement de la Réunion. Depuis près de 10 ans, j’ai porté – peut-être avant l’heure – cette politique plus humaine, cette façon de faire de la politique avec beaucoup de proximité, à l’écoute constante des citoyens : c’est cette politique nouvelle et ces méthodes humanistes que le corps électoral a appelé aujourd’hui de ses voeux en cette période de profonde crise économique, sociale, environnementale et morale ».

4ÈME CIRCONSCRIPTION  : David LORION

 54,39%

C’est très fort pour moi de devenir député de la 4ème circonscription. Dès demain je repars encore au combat, mais cette fois c’est le combat des idées, le combat de la loi.

 

 

 

 

 

5ÈME CIRCONSCRIPTION : Jean-Hugues RATENON

 52,88%

« Je voudrais remercier tous les camarades sur le terrain, les militants, ils ont tenu bon. J’ai toujours dit, nous allons vers la victoire. Je voulais aussi saluer ma suppléante, Vanessa Balbine. J’ai souhaité venir ici à Saint-Benoît faire ma déclaration parce que le député sortant est à Saint-Benoît. Je souhaite pouvoir compter sur vous. Je salue aussi le travail de Philippe Leconstant »

 

 

 

 

6ÈME CIRCONSCRIPTION : Nadia RAMASSAMY

 52,61%

« La plateforme a cru en nous, et donc si nous avons remporté cette victoire c’est grâce a vous ».

« Cé zot que la donne a moin cette force, les gens que nena beaucoup d’affection pour moi et que mi souhaite remercier du fond du coeur ».

Tous les maires nous ont bien soutenu, ainsi que les deux président et présidente, et tous les habitants.

« Zot la eu confiance en moin, et cé la force du peuple. Depuis 1995 ma la commencé à faire de la politique parce que mi voulais être utile à toute la population ».

 

 

7ÈME CIRCONSCRIPTION : Thierry ROBERT

 60,78%

« Mon adversaire avait soit disant le soutien des différents maires de la circonscription : Saint-Louis, l’Etang-Salé, Trois-Bassins et Saint-Paul. Moi je n’avais que Saint-Leu et le soutien de Michel Dennemont aux Avirons. Ca n’a pas empêché qu’on gagne largement avec 61% des voix et 75 % à Saint-Leu.

Fabrice Marouvin dit qu’il veut venir batailler à Saint-Leu, mais qu’il s’occupe d’abord de sa commune. Qu’il y mette de l’ordre !

J’espère qu’à l’avenir on pourra travailler avec Sandra Sinimalé. Fabrice Marouvin est un petit arrogant qui ne sait pas aligner deux mots. Qu’il arrête ses fréquentations malsaines, par exemple Cyrille Hamilcaro qui est un multirécidiviste.

Le pire moment de cette campagne a été les tags que mes adversaires ont faits sur l’église de Saint-Louis. Taguer un lieu de culte est d’une bassesse extrême. Mais c’est la méthode de certains élus de Saint-Louis qui ont l’habitude de fonctionner comme ça »

 

Previous post

La martiniquaise Maud Petit élue dans le Val de Marne

Next post

Un Groupe Outre-mer à l’Assemblée Nationale ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *