Divers

Dans la famille Varane, je demande… la fille

Le 13 octobre dernier, Annabelle, étudiante d’1 m 81 en licence de gestion, était élue miss Nord-Pas-de-Calais 2018 à Orchies. Elle a convaincu lors de l’élection régionale par ses prestations et son élégance mais aussi par son discours sur la lutte contre les discriminations et le racisme qu’elle a parfois subi.

« J’ai été victime d’une agression verbale, presque physique, qui était à caractère raciste. Si je suis élue miss, je m’impliquerai dans la lutte contre le racisme et au-delà, contre toutes les discriminations ».

Elue, elle n’a pas oublié de remercier ceux qui ont contribué à sa réussite.

Comme il n’y a pas d’élection sans polémique, (et que la réussite attire les jalousies) c’est son nom de famille qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Soeur du champion du monde, certains ont avancé l’hypothèse que son patronyme l’a avantagé. Et c’est Maeva Coucke l’actuelle miss France qui est montée au créneau pour la défendre.

« Elle n’a pas gagné grâce à son frère. Si elle a été élue c’est qu’elle le mérite vraiment. J’étais là et je peux vous dire qu’elle a fait une bonne prestation sur scène. Elle s’est très vite démarquée des autres candidates. On ne voyait qu’elle. Elle mérite son titre », déclare-t-elle au Figaro.

Les candidates pour Miss France 2019 se réuniront le 17 novembre à Paris. On pourra les retrouver sur le JT de TF1 le 19 novembre. Le lendemain elles partiront à l’île Maurice avant de poser les valises début décembre à Lille !

Previous post

Dé mo 4 Pawol a Taubira

Next post

L'ange aux jambes tordues

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *