Sports

COUPE DAVIS : ON N’EST PAS FORCEMENT CONTENTS D’ALLER EN GUADELOUPE

En assurant que les joueurs français étaient très majoritairement contre la rencontre en Guadeloupe, Gaël Monfils fragilise Yannick Noah.

« Avec beaucoup d’honnêteté et de recul, on n’est pas forcément tous contents d’aller en Guadeloupe », a confié le fils d’antillais. Selon lui  « 80 % des joueurs » y étaient défavorables, excepté Jo-Wilfried Tsonga. « Nous avions donné notre accord pour une éventuelle finale ».

La décision de jouer le premier match à Baie-Mahault, sur terre battue extérieure revient au capitaine « Il nous a demandé, il a pris la température, il a tranché et a pris sa décision seul ».

Selon Monfils, pas question cependant de bouder « C’est lui le capitaine, c’est lui qui décide et on suit. On arrondit un peu les angles et on va aller en Guadeloupe. J’ai envie de jouer pour la France et pour le maillot, et je ferai l’effort ».

Le vainqueur de Roland Garros lui, refuse de rentrer dans la polémique : « On a décidé que c’était une très, très bonne idée d’aller jouer sur terre battue pour des raisons techniques… Après les états d’âmes des uns et des autres, sur le court, en dehors du court… », ajoutant « il est en Australie, je suis à Grigny. Moi je me caille, il a peut-être eu un coup de chaud, j’en sais rien ».

Si la terre battue extérieure est bien la meilleure surface pour battre les Canadiens, le calendrier surchargé semble un obstacle. De plus, la proximité de la Guadeloupe incitera le leader canadien Milos Raonic à se déplacer. « Si ça avait été en Europe, aucune chance que je vienne, il me l’a dit. Alors que là, c’est à côté, donc il viendra »,

Au niveau humain, Gaël Monfils se dit « super heureux d’aller jouer en Guadeloupe. C’est une première… La moitié de ma famille (y) vit. Jouer pour la première fois devant eux, ça va être incroyable pour certains qui ne sont jamais venus à Roland-Garros et qui m’en parlent déjà ».

Le public guadeloupéen à la lecture de ses déclarations voudra-t-il toujours encourager ceux qui ne souhaitaient pas lutter devant eux pour leur confort personnel ?

Previous post

GUADELOUPE-MARTINIQUE : L'ENTENTE CORDIALE

Next post

Taubira : Le dernier garde-fou avant le saut dans le néant  

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *