Société

Coronavirus : 10 cas confirmés en Outre-mer. Stade 1 maintenu

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Réunion de la Task Force Interministérielle dédiée aux outre-mer

Paris, le 9 mars 2020 – Une réunion de la « Task Force Interministérielle » dédiée aux territoires d’outre-mer s’est tenue ce jour.

À ce stade, 10 cas sont confirmés dans les territoires d’outre-mer : 2 cas en Martinique, 5 cas en Guyane, 2 cas à Saint-Martin, 1 cas à Saint-Barthélemy.

Cette task force interministérielle est composée de l’ensemble des départements ministériels. À titre exceptionnel, elle a aussi associé les préfets des 5 départements et régions d’outre-mer, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le stade 1 est maintenu dans l’ensemble des territoires, selon des modalités d’application différenciées, décidées localement par le préfet et l’Agence régionale de santé, en fonction des particularités des territoires.

L’objectif du stade 1 est de garantir la lutte contre l’entrée du virus. Dans les zones où des porteurs du virus ont été identifiés, les déplacements des personnes touchées sont limités et la zone est circonscrite pour éviter tout contact pour une période de 14 jours.

Pour le moment, le stade 2, dont l’objectif est de freiner la propagation, n’est pas applicable dans l’ensemble des territoires.

La desserte des navires de croisière et la doctrine à appliquer en matière de contrôle des entrées et des escales ont été abordées par la task force interministérielle. Des mesures de prévention particulières sont prises par les préfets pour les îles à l’arrivée des avions et des navires de croisière.

L’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes est applicable dans l’ensemble des territoires, à l’exception des manifestations qui concourent à la continuité de la vie de la Nation (concours, examens, etc..).

Une évaluation précise des besoins a été remontée, en termes de masques, de prélèvements pour les tests qui sont aujourd’hui effectifs dans tous les territoires.

Les élus locaux et les parlementaires sont informés, en temps réel, de l’évolution de la situation.

Une réunion spécifique dédiée aux territoires du Pacifique aura lieu d’ici au vendredi 13 mars 2020.

Previous post

ENFOUISSEMENT OCCULTE : faire toute la lumière sur cette affaire

Next post

A. Ceferin, pdt de l'UEFA : En matière de racisme, les choses doivent changer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *