Divers

Condamné pour avoir violé et prostitué une dizaine de jeunes filles en Guadeloupe

Mais auraient-elles été acquittées, (nous sommes dans le système judiciaire français), si elles lui avaient coupé le pénis , comme Lorena Bobbitt ?

Et la semaine prochaine, notre chronique portera aussi sur ces femmes qui coupent les pénis, mais cette fois, pour avoir trop aimé !

Le prédateur sexuel qui comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a été condamné à huit ans de prison. Après avoir charmé une dizaine de jeunes filles de 14 à 16 ans , le prince charmant virtuel  réussissait à obtenir des photos intimes dévoilant certaines parties de leur anatomie.

Le prévenu grâce à ces photos nues d’adolescentes récupérées lors d’échanges sur internet, devenait La Bête, et forçait ces jeunes filles à lui prodiguer des faveurs sexuelles, les contraignant même parfois à se prostituer !

Mais comment des gamines peuvent aussi facilement se laisser abuser ? C’est le principe des Dedipix, une pratique adolescente à risques sur les réseaux sociaux. Cela consiste à échanger une photo dédicacée d’une partie de son corps contre un certain nombre de commentaires selon une grille tarifaire, ou de se dénuder tout en montrant une dédicace faite à quelqu’un, et vous l’imaginez de préférence ciblant les parties les plus intimes.

 

Ce qui interpelle, encore une fois, est le nombre important de victimes ( une dizaine dans les filets d’un unique prédateur), leur jeune âge, ( les pratiques sexuelles sur internet se banalisent dès les bancs de l’école), et la brutalité de ces pédophiles. Mais souvenons-nous que les Chyen la Ri,   « groupe musical » des frères Laurent, avaient été plébiscités pendant de nombreuses années par ces mêmes adolescents, et par les confrères musiciens, en dépit de la pratique constante et à peine dissimulée de viols répétés sur mineures, de pratiques sado-masochistes et autres gentillesses, de « livraisons » de leurs masseuses à des clients- les mères de famille accompagnant même leur progéniture aux spectacles «  musicaux » de ces «  grands frères »-.

Pourquoi donc se gêner ?

Le Parisien du 22 octobre 2015 relatait le procès ahurissant devant le tribunal de Meaux, d’un homme de 54 ans accusé d’avoir prostitué sa femme 2 742 fois, en 4 ans. Celle-ci dont les services étaient proposés par le biais d’annonces sur 4 sites internet, était dépendante psychologiquement de son mari. La découverte d’un carnet a conduit les enquêteurs à ce chiffre de 2742, ainsi qu’une estimation des gains avoisinant les 7000 € par mois.

John Wayne Bobitt et Lorena Bobbitt, avaient-ils un nom prédestiné pour les francophones ? De surcroît, ils vivaient dans un appartement de Pine (oui!) Street, à Manassas, en Virginie, Dans la nuit du 23 juin 1993, Lorena coupe le pénis de son mari, avec un couteau de cuisine, pendant qu’ils étaient au lit, parce qu’il se masturbait et ne voulait pas lui donner d’orgasme, selon ses premières déclarations.

Elle s’enfuit ensuite en voiture, avec le morceau tranché qu’elle jette par la vitre. La police parvient à récupérer le morceau qui sera recousu chirurgicalement.

Taille du couteau : 24,5cm

Distance parcourue par Mme Bobitt en voiture, le pénis de son mari à la main : 800 m

Durée de l’opération : 9 heures

Noms des chirurgiens : L’urologue James Sehn et le chirurgien esthétique David Berman

Elle : Lorena indiquera par  la suite que son mari était souvent violent, la battait, et l’avait obligée à avorter.

Elle deviendra un symbole pour les organisations féministes ( WWM : Women Without Men) de « la femme se rebellant face aux violences conjugales ». Elle sera finalement acquittée.

Lui : Puisque nous sommes aux Etats-Unis, il deviendra un célèbre acteur porno, après deux films : «  John Wayne Bobitt Uncut » et   « Frankenpenis ».

Il pouvait déclarer dans le Daily News du 24 juin 2013 : «  J’ai couché avec plus de 70 femmes après l’ablation de mon pénis par mon ex-femme ».

Mais la vie n’a pas été facile pour John Bobitt, puisqu’il a été incarcéré pour plusieurs vols. Il mènerait actuellement une vie discrète, et Dieu occuperait une grande place dans sa vie. Il téléphonerait tous les ans, le jour de l’anniversaire du pénis tranché, pour dire à Lorena combien il l’aime. Elle n’a jamais répondu.

Previous post

Alicia Aylies : Je ne suis plus une jeune fille de 18 ans, je suis une jeune femme de 19 ans

Next post

Les 22 èmes Foulées d'Ile de France l'alliance du sport et de la fête

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

1 Comment

  1. bizzby
    juillet 8, 2017 at 05:08 — Répondre

    Le blème c’est, cette société que tous les médias nous vendent depuis des décennies comme étant la norme, si vous n’êtes pas IN … vous êtes Out…
    Avec la bienveillance complice de bien des parents vous avez dit : Enfant roi deviendra grand …. pour le meilleur , mais surtout pour le pire sommes nous tous bien assis…. pas sûr .

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *